Etude geochimique de loess et de paleosols quaternaires d'europe, de chine et d'argentine : implications sur la composition et l'alteration de la croute continentale superieure ; utilisation comme marqueurs climatiques

par SYLVAIN GALLET

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Bor-ming Jahn.

Soutenue en 1997

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Des sequences de loess et de paleosols d'europe, de chine et d'argentine sont etudiees pour leur teneurs en elements majeurs, traces, isotopes du strontium et du neodyme. L'etude de quatre sections du plateau des loess (chine) montre que la source des poussieres eoliennes est restee constante depuis 800 000 ans. A luochuan, l'intensite de la mobilite de certains elements (rubidium, strontium, uranium et cerium) pendant la pedogenese montre une forte similitude avec le signal se susceptibilite magnetique. L'origine pedogenetique de l'accroissement de susceptibilite magnetique dans les paleosols est confirme. Bien que les teneurs en elements majeurs montrent des variations importantes d'un depot a l'autre, les spectres de terres rares ont des formes tres constantes, typiques de la croute continentale superieure. Les rapports lanthane sur thorium ou sur thorium sur uranium sont presque constants, et similaires a ceux de la croute continentale ou a ceux des shales post-archeen. Les compositions isotopiques du neodyme des loess argentins sont beaucoup plus radiogenique que celles des autres depots. Les rapports lanthane sur thorium, lanthane sur ytterbium ou thorium sur uranium, ainsi que les ages modeles neodyme compris entre un et deux milliards d'annees montrent que les loess derivent essentiellement du recyclage de croute continentale post archeenne. Nos resultats montrent que la composition de la croute continentale superieure peut etre obtenue a partir des loess, comme elle l'est a partir des shales.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 150 P.
  • Annexes : 150 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 97 REN1 0001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.