Les encroutements carbonates quaternaires en substrat crayeux (est du bassin de Paris) : rôles de la diagenèse et des actions biologiques

par Corinne Loisy

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de André Pascal.

Soutenue en 1997

à Reims .


  • Résumé

    En Champagne, des encroûtements carbonates discontinus sont observés au sommet de formations superficielles. Ils gênent les circulations d'eaux et la progression des racines. Ils sont constitués de graviers et de sables de craie emballés par un liant composé par cinq phases plus ou moins bien cimentées, à l'origine de l'induration. La microscopie par épifluorescence couplée à l'analyse d'images a permis une caractérisation des microfacies et une quantification de leur répartition sur la hauteur de l'encroûtement. Leur sommet est principalement affecté par des biominéralisations fongiques et bactériennes. Le maximum de l'induration se trouve sous la dépendance des processus physico-chimiques dans la zone médiane de l'encroûtement. L'observation in-situ des cinq phases du liant, nous conduit à envisager un mode induration physico-chimique et un mode d'induration à relier aux biominéralisations et à leurs transformations diagénétiques. D'autres techniques ont été utilisées afin de décrire ces encroûtements de genèse polyphasée et polygénique : (1) des analyses par spectrométrie d'absorption atomique, (2) des analyses isotopiques, (3) des mesures de porosimétrie au mercure. Par analogie avec les successions palynologique, les encroûtements se seraient formés depuis environ 9000 ans bp, aussi bien sous climats plus humides avec des optimums de développement pour la végétation (induration biodiagenetique) que plus évaporatoires (induration physico-chimique). Les processus biodiagénétiques seraient en liaison avec une dynamique de circulation des eaux per descensum tandis que les processus physico-chimiques de cimentation par recristallisation des phases dépendraient de mouvements per ascensum. Les encrotements carbonates semblent pouvoir être utilisés comme indicateur environnemental. La formation de ces croûtes n'est pas sans implication agronomique.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    In Champagne, encroûtements intermittent carbonates are observed at the top of superficial trainings(formations). They hamper(bother) the traffic(circulations) of waters and the progress of roots. They are established(constituted) by gravels and by sands of chalk packed by a sociable disposition(binder) consisted by five more or less good cemented phases, at the origin of the hardening. The microscopy by épifluorescence coupled with the analysis of images allowed a characterization of microfacies and a quantification of their distribution on the height of the encroûtement. Their summit is mainly affected(allocated) by fungal and bacterial biomineralizations. The maximum of the hardening is under the dependence of the physico-chemical processes in the median zone of the encroûtement. The observation in - situ of five phases of the sociable disposition(binder), leads(drives) us to envisage a mode physico-chemical hardening and a mode of hardening to be connected(bound) with the biomineralizations and with their diagénétiques transformations. Other techniques were used to describe.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (387 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Sciences et Techniques). Service Commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Bibliothèque Moulin de la Housse.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.