Mecanismes de defense de la vigne (vitis vinifera l. ) contre botrytis cinerea : caracterisation de chitinases et de -1,3-glucanases

par JEAN-PAUL DERCKEL

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Bernard Lambert.

Soutenue en 1997

à Reims .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons etudie les mecanismes de defense de la vigne contre botrytis cinerea et caracterise les chitinases et les -1,3-glucanases. Dans un premier temps, nous avons mis en evidence une activite chitinase dans tous les tissus de la vigne : racines, sarments, feuilles et baies. Cette activite est importante dans les baies (10 fois superieure a celle des autres tissus). Dans la vigne, 13 isoformes de chitinase dont 9 acides et 4 basiques sont constitutives. Elles sont inductibles par la dechirure et par l'acide salicylique. Cinq isoformes induites dans les feuilles sont constitutives des autres tissus etudies. Une sonde homologue a un fragment de gene de chitinase de vigne a ete realisee pour etudier la regulation de son induction. Dans un deuxieme temps, l'activite des chitinases et des -1,3-glucanases dans les baies de raisin a ete etudiee au cours du murissement. L'activite chitinase, absente au cours des premiers stades de developpement de la baie, augmente tout au long du murissement pour atteindre un etat stationnaire a maturation des baies. A contrario, aucune activite -1,3-glucanase n'a ete detectee dans les baies. L'induction de deux isoformes, chv 5 et chv 11 est responsable de l'augmentation de l'activite chitinase dans les baies. Le traitement des baies par la dechirure et par l'acide salicylique induit les activites chitinases et -1,3-glucanases. La chv 5 purifiee possede une activite anti-botrytis (inhibition de la germination des conidies). La chv 5 a ete sequencee, elle appartient a la classe iv des chitinases. Dans un troisieme temps, nous avons etudie l'induction differentielle des mecanismes de defense de la vigne contre b. Cinerea. Deux souches t4 et t8 de b. Cinerea on ete selectionnees pour leur agressivite differente face a la vigne. Les feuilles infectees par la souche la moins agressive (souche t4) montre une induction importante des mecanismes de defense (chitinases, -1,3-glucanases et metabolites secondaires). La souche la plus agressive (souche t8) induit tres peu ces mecanismes de defense avec pour consequence une necrose des tissus. En conclusion les chitinases et les -1,3-glucanases sont impliquees dans les mecanismes de defense de la vigne contre b. Cinerea.

  • Titre traduit

    Defense mechanisms of the grapevine plant (vitis vinifera l. ) against botrytis cinerea pers. : chitinase and -1,3-glucanase caracterizations


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 115 P.
  • Annexes : 225 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Bibliothèque Moulin de la Housse.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.