Etude fonctionnelle du réseau auditif du tronc cérébral par analyse de la dynamique spatio-temporelle des champs de potentiel intra-cérébraux enregistrés in vivo chez le cobaye : contribution à l'étude des générateurs des potentiels évoqués auditifs précoces

par Abdel-Mounaïm Ghorbal

Thèse de doctorat en Neurophysiologie

Sous la direction de Joël Paquereau.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les deux objectifs principaux etaient de : 1) decrire l'evolution spatio-temporelle de l'information auditive au sein du tronc cerebral auditif et 2) d'etablir la relation avec les composantes des potentiels evoques auditifs precoces (peap) du tronc cerebral. Les potentiels evoques intracraniens ont ete enregistres in vivo chez le cobaye, apres stimulation auditive unilaterale, pour obtenir des cartes isopotentielles. Secondairement chaque carte a ete appliquee sur la coupe histologique frontale correspondante du tronc cerebral avec une precision temporelle de 14 s et spatiale de 400 m et 1 mm. Quatre voies principales de sortie ont ete identifiees a partir de subdivisions du noyau cochleaire (nc) : i) une issue du noyau cochleaire anteroventral anterieur (ncava) (cellules spheriques), ii) une deuxieme issue du noyau cochleaire anteroventral posterieur (ncavp) (cellules globulaires et multipolaires), iii) une a partir du noyau cochleaire posteroventral (ncpv) (cellules multipolaires et octopus), iv) et a partir du ncd (cellules fusiformes). Une premiere activation du nc etait responsable de l'arrivee de l'information : i) a la region periolivaire ipsilaterale (rpoi) et au noyau median du corps trapezoide controlateral (nmctc, cellules globulaires), ii) aux complexes olivaires superieurs ipsilateral (cosi) et cos controlateral (cosc), iii) au nvllc (a partir des cellules globulaires), iv) puis au nvlli ventral via la rpoi et le cosi. Une deuxieme activation du nc etait responsable principalement de l'arrivee de l'information : i) au coss (osmc principalement et oslc, cellules spheriques), ii) au noyau ventral du lemnisque controlateral (nvllc, cellules globulaires), iii) puis au nvlli, iv) au noyau dorsal controlateral du lemnisque lateral (ndllc) avant le ndlli, vi) au noyau central du colliculus inferieur (ncci) controlateral avant le nccii. Les peap ont ete mis en relation : i) les fibres du nerf auditif pour le p1 et le n1, ii) le nmctc, la rpoi, le cosi pour le p2, iii) les nvll et la rpoi pour le n2, iv) le ncav, l'osmc et le nvllc pour le p3, v) le ncav et les nvll pour le n3, vi) l'osmc pour le p4.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., [141] p., [82] p. de pl
  • Annexes : 287 réf. bibliogr

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 97/POIT/2368
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.