Etude de chaînes légères d'immunoglobulines monoclonales responsables de tubulopathies rénales

par Marianne Leboulleux

Thèse de doctorat en Biomembranes

Sous la direction de Pierre Aucouturier.

Soutenue en 1997

à Poitiers .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les atteintes renales sont frequentes au cours du myelome et presque toujours en rapport avec une chaine legere monoclonale d'immunoglobuline libre secretee, ou proteine de bence jones. La tubulopathie myelomateuse, la plus frequente des complications renales du myelome, se caracterise par une precipitation proteique formant des cylindres dans les tubes contournes distaux et collecteurs. Le syndrome de fanconi est une complication plus rare. Il s'agit d'une atteinte selective des fonctions du tube contourne proximal (amino-acidurie, glycosurie, phosphaturie), classiquement associee a l'accumulation de cristaux dans les cellules tubulaires epitheliales, les plasmocytes et les macrophages. Nous avons montre que les proteines de bence jones de quatre malades atteints d'un syndrome de fanconi, presentent une resistance inhabituelle du domaine variable (v) a la proteolyse par la pepsine, la trypsine et la cathepsine b. Ces proprietes inhabituelles pour une chaine legere semblent correlees avec l'atteinte tubulaire et eventuellement sa cristallisation. Une partie de ce travail concerne l'etude de l'effet des chaines legeres d'immunoglobulines monoclonales sur les cellules tubulaires proximales en culture. Leur presence dans le milieu de culture n'entraine pas de souffrance cellulaire, pas de perte de proliferation cellulaire ni de dysfonctionnement du transporteur du glucose sodium dependant. Dans le rein, les chaines legeres d'immunoglobulines normales sont filtrees a travers les glomerules puis absorbees et catabolisees par les cellules tubulaires proximales. La megaline (ou gp330) est un recepteur membranaire servant d'intermediaire dans l'endocytose de proteines contenues dans le filtrat glomerulaire. Les resultats presentes suggerent que les chaines legeres d'immunoglobulines se fixent specifiquement a la megaline. La megaline pourrait donc etre responsable de l'endocytose des chaines legeres d'immunoglobulines. L'importance du travail presente ici repose sur des donnees histopathologiques precises et une serie de proteines importante tant par la diversite que par le nombre de cas (six cas de syndrome de fanconi). Les resultats ne permettent pas de comprendre l'ensemble des mecanismes de toxicite, mais ils laissent entrevoir une nouvelle facon d'aborder ces deux pathologies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 177 f
  • Annexes : 466 réf. bibliogr

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 97/POIT/2354
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.