Etude du comportement en fissuration par fatigue des alliages intermétalliques TiAl

par Catherine Mabru

Thèse de doctorat en Sciences des matériaux

Sous la direction de Gilbert Hénaff, Jean Petit et de Paul Bowen.

Soutenue en 1997

à Poitiers .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    De par leurs proprietes attrayantes (bonne resistance a la corrosion, a l'oxydation et au fluage, excellente retention de module, resistance raisonnable a haute temperature, faible densite), les alliages bases sur le compose intermetallique tial sont pressentis dans des applications structurales a haute temperature. L'interet industriel croissant, la connaissance des proprietes d'usage constitue une etape essentielle. En particulier, la connaissance de la tenue a la fatigue et notamment la resistance a la fissuration est souvent indispensable pour le dimensionnement des pieces. Cette etude est donc consacree a l'analyse de la propagation des fissures de fatigue dans un alliage intermetallique a base tial, avec une attention particuliere portee aux roles respectifs de differents facteurs tels que la fermeture de fissure, la temperature, la microstructure et l'environnement. Une caracterisation detaillee du comportement en fissuration par fatigue est effectuee pour differentes conditions d'environnement et de temperature. L'examen de la propagation souligne le caractere diffus de l'endommagement en pointe de fissure et la similitude des mecanismes de rupture intervenant sous les differentes conditions d'essai. Il est montre que le concept de fermeture de fissure introduit pour les alliages conventionnels s'appliquent egalement au cas des composes intermetalliques et correspond principalement a une fermeture induite par la rugosite. L'influence de la temperature et de la microstructure sur le comportement intrinseque est etroitement liee a un effet de la tenacite dans le domaine des vitesses de propagation elevees. Une loi decrivant le comportement intrinseque a differentes temperatures est proposee. Enfin, un fort effet de l'environnement sur la resistance a la propagation est mis en evidence. La vapeur d'eau est identifiee comme espece active a temperature ambiante et semble egalement etre un facteur determinant a haute temperature.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 279 p
  • Annexes : 136 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 97/POIT/2345
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.