Etude des coulées basaltiques à améthystes de la région d'Ametista do Sul, RS - Brésil ; altération post-magmatique

par Rejane Maria Scopel

Thèse de doctorat en Matériaux, minéraux

Sous la direction de MILTON LUIZ FORMOSO et de Dominique Proust.

Soutenue en 1997

à Poitiers .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La region etudiee est caracterisee par une succession de 12 coulees de basalt. Les coulees porteuses de geodes mineralisees a amethystes sont le nombre 2, 6, 8 e 9, ont des epaisseurs variant de 15 a 30 m et on une structuration interne de la base vers le sommet formee par : 1) niveau vesiculaire de base, 2) niveau central avec des fractures tres irregulieres et c'est a ce niveau que prend place la zone des geodes, 3) niveau vesiculaire du sommet et de la vesiculation. La solidification totale est atteinte apres 12 annes de refroidissement. En 280 ans la temperature de 20c. Le refroidissement a eu lieu avec la sequence suivante : 1) niveau vesiculaire superieur apres 0,3 ans de temps de refroidissement avec on taux de solidification de 0,11 cm/h ; 2) niveau vesiculaire inferieur apres 0,4 ans avec un taux de solidification de 0,03 cm/h ; 3) niveau vesiculaire superieur apres 0,9 ans avec un taux de solidification de 0,4 cm/h ; 4) niveau massif, localise au-dessus de geodos d'amethystes, apres 1,7 ans avec un taux de solidification de 0,03 cm/h ; 5) zone de geodos a amethystes, apres 3,4 ans et niveau massif, localise en-dessous des geodes, apres 12 ans avec un taux de solidification de 0,01 cm/h. L'isotherme de 1150c a ete etabilie comme la ligne de reference de refroidissement des vesicules. La formation des geodes se fait par exsolution de gaz magmatique sur sature. Le fluide residuel va agir sur les mineraux formes de facon precoce avec substitution in situ ou transport de materiel resultant et precipitation posterieure dans les vacuoles. Au niveau massif l'augite et le plagioclase sont peu alteres et l'alteration de l'olivine montrent que celle-ci est substituee par de la smectite trioctaedrique et intestratifie irregulier chlorite-saponite. Dans les niveaux a vesicules fines l'alteration des olivines et de la mesostase est par : 1) interstratifie chlorite-saponite desordonne a 40% de couches expansives, smectite trioctaedrique et celadonite et 2) dans les grosses vesicules la remplissage est par de la smectite dioctaedrique (nontronite) et de la celadonite. Au niveau vesiculaire du sommet, l'alteration des olivines montre l'assemblage saponite + interstrafie chlorite/saponite (80% de couches expansives) + celadonite et le remplissage des vesicules par : 1) celadonite dans la partie externa et dans la partie la plus interne par de la nontronite et 2) par un melange de nontronite + celadonite dans la partie la plus externe, une partie mediane par de la montmorillonite et dans la partie interne par de la heulandite. Les geodes sont remplies de la pheripherie vers le centre par : 1) melange saponite + celadonite, 2) calcite + quartz microcristallin + calcedonie, 3) calcedonie et 4) quartz incolore transigeant vers l'amethyste violette. Des inclusions fluides dans l'amethyste ont de phase vapeur et liquide et caracterisent des fluides de basse salinite. Les inclusions tubulaires a l'interieur de fractures donent de th 204-238c. Dans les bilans geochimiques de masse, a l'exception de sio2 et h2o, sont tous peu mobiles.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : xx, 220 p
  • Annexes : 123 réf. bibliogr

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 97/POIT/2333
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.