Développement et caractérisation d'un anticorps monoclonal spécifique du récepteur de type 1 de la neurotensine humaine en vue d'étudier le système neurotensinergique

par Jean-Marc Ovigne

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Jean-Claude Lecron.

Soutenue en 1997

à Poitiers .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La neurotensine (nt) est un neuropeptide de 13 acides amines exprime dans un grand nombre d'organes centraux et peripheriques. La nt humaine interagit avec deux types de recepteurs, le hntr-1 et le hntr-2, appartenant a la famille des recepteurs couples aux proteines g. L'existence de sous types de hntr-1 a ete suggeree. Les activites biologiques de la nt et de son recepteur apparaissent aussi nombreuses et variees que leur distribution tissulaire. L'objectif de cette etude etait de developper et caracteriser des anticorps monoclonaux (acm) contre le hntr-1 en vue d'elargir la panoplie d'outils pour l'etude du systeme neurotensinergique. Nous presentons ici la selection et le developpement d'un acm de souris, b-n6, d'isotype igm. Sa specificite vis-a-vis du hntr-1 est demontree par sa reactivite sur les cellules de la lignee cho transfectee avec le gene de ce recepteur (cho-hntr-1) et par l'absence de marquage sur les cellules cho ou cho-hntr-2. Les marquages sur des cellules non permeabilisees indiquent que l'epitope reconnu par l'acm b-n6 se situe sur une partie extracellulaire du recepteur. Comme le site de fixation de la nt, cet epitope n'est pas degrade par l'action proteolytique de la trypsine, revelant leur localisation sur la troisieme boucle extracellulaire, ce qui est en accord avec les donnees de la litterature. La competition reciproque entre l'acm b-n6 et la nt pour le marquage du hntr-1 montre que l'epitope reconnu par l'acm b-n6 est proche ou identique au site de fixation de la nt. De meme, l'antagoniste non peptidique de la nt, sr 48692, entre en competition avec l'acm et la nt. Aucune des cellules humaines testees ne presente de reactivite pour l'acm b-n6 ou la nt, bien que certaines expriment l'arnm du hntr-1. L'internalisation du hntr-1 est induite par la nt et non par l'acm b-n6. La nt stimule la proliferation des cellules cho-hntr-1, alors que l'acm b-n6 est sans effet. La nt provoque egalement une augmentation du metabolisme des cellules cho-hntr-1, et induit l'activite du gene krox24 dans un modele de cellules cho-hntr-1 transfectees avec la sequence regulatrice du gene krox24 couplee au gene de la luciferase. Dans ces deux modeles, l'acm b-n6 est antagoniste de la nt. L'acm b-n6 apparait comme un outil de discrimination entre le hntr-1 et le hntr-2, et presente une activite antagoniste.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 177, 37 f
  • Annexes : 91 réf. bibliogr

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 97/POIT/2319
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.