Biodiversité, transmission et épidémiologie de Schistosoma haematobium, Bilharz, 1852 et des schistosomes apparentés en Côte d'Ivoire

par Eliézer Kouakou N'Goran

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de ANDRE THERON.

Soutenue en 1997

à Perpignan .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail a porte sur la biologie des populations de s. Haematobium et des especes apparentees en cote d'ivoire. Il contribue a la biodiversite des populations de schistosomes et evalue les modalites de la transmission dans divers environnements. Nous avons associe aux enquetes de terrain des methodes experimentales avec de nombreux marqueurs genetiques pour une caracterisation fine des schistosomes aux differents stades de developpement. Nous avons montre un polymorphisme de s. Haematobium en cote d'ivoire, qui se traduit par l'existence de deux ecotypes correspondant aux 2 principaux mollusques hotes intermediaires (b. Truncatus et b. Globosus), qui coexistent dans le centre du pays et se repartissent respectivement dans le nord et dans le sud. Au niveau interspecifique la distinction entre s. Haematobium et s. Bovis dans les foyer de transmission a pu se faire par la chetotaxie des cercaires, la chronobiologie et les isoenzymes. Cela a permis d'apprecier le role des differentes especes de mollusques dans la transmission, d'evaluer l'importance relative des especes de schistosomes dans les differents foyers et de mettre en evidence la presence de schistosomes hybrides. Chez les hotes definitifs, en associant la morphologie de l'uf a acp et en considerant la specificite parasitaire vis a vis des hotes definitifs, il a ete possible de separer les 3 especes de schistosomes. Les resultats epidemiologiques ont montre que les schistosomes sont en pleine expansion en cote d'ivoire. Cette realite est illustree par le fait que des localites pratiquement indemnes de bilharzioses voient apparaitre en se developper s. Haematobium chez l'homme mais aussi s. Bovis, espece ignoree jusque-la, mais pourtant bien presente. S. Curassoni, est aussi present chez les bovins abattus dans les abattoirs. A partir de l'ecologie de la transmission dans les differents systemes epidemiologiques, des recommandations pour la lutte sont proposees.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 166 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1997 NGO
  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.