Potentialités d'un biocapteur dont l'élément sensible principal est l'aldéhyde déshydrogénase

par Thierry Noguer

Thèse de doctorat en Agrochimie

Sous la direction de Jean-Louis Marty.

Soutenue en 1997

à Perpignan en cotutelle avec Perpignan .


  • Résumé

    Ce travail decrit le developpement de biocapteurs amperometriques bi-enzymatiques dont l'element sensible principal est l'aldehyde deshydrogenase (aldh). Cette enzyme catalyse l'oxydation de divers aldehydes en utilisant le nad comme cofacteur. Le nadh produit par la reaction enzymatique est reoxyde a l'aide d'une deuxieme enzyme: la diaphorase ou la nadh oxydase. Dans le premier cas, la detection est realisee a 250 mv vs. Ecs (electrode au calomel saturee) en utilisant l'hexacyanoferrate (iii) comme mediateur. Dans le deuxieme cas, le mediateur peut etre indifferemment l'hexacyanoferrate (iii) ou l'oxygene moleculaire, la detection est donc effectuee soit a 250 mv vs. Ecs, soit a 600 mv vs. Ecs. La couche sensible du capteur est formee par confinement des enzymes en solution ou par immobilisation dans un polymere photoreticulable de polyvinyl alcool portant des groupements styryl pyridinium (pva-sbq). La premiere application du capteur concerne le dosage de l'acetaldehyde dans les boissons. La technique utilisee est simple, rapide et peu couteuse. Les resultats sont similaires a ceux obtenus avec la methode spectrophotometrique classique. La co-immobilisation d'aldh, de nadh oxydase et de derives macromoleculaires de nad (nad-dextrane ou nad-peg) dans le pva-sbq permet le dosage de l'acetaldehyde sans apport de reactifs exogenes. L'optimisation du protocole de mesure permet de proceder a des mesures directes et precises de la concentration d'acetaldehyde dans les boissons alcoolisees. La deuxieme application du capteur concerne la detection des dithiocarbamates fongicides inhibiteurs de l'aldehyde deshydrogenase. Un capteur associant l'aldh et la diaphorase immobilisees dans une matrice de pva-sbq permet la detection de 1,48 ppb de maneb, alors que la limite de detection de la methode classique est de 400 ppb. Le principal inconvenient du capteur est du a l'impossibilite de lever l'inhibition de l'aldh par les dithiocarbamates

  • Titre traduit

    Potentialities of a biosensor using aldehyde dehydrogenase as principal sensing element


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 146 f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1997 NOG
  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.