Mécanismes de la dégradation accélérée de deux fongicides : l'iprodione et la vinclozoline dans les sols

par Christine Mercadier

Thèse de doctorat en Agrochimie

Sous la direction de JEAN BASTIDE.

Soutenue en 1996

à Perpignan .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'iprodione est transformee par voie chimique et par voie microbiologique dans les sols. La transformation microbiologique de ce fongicide est minoritaire dans les sols non adaptes et majoritaire dans les sols adaptes. Elle entraine l'hydrolyse au niveau de la fonction uree de la chaine laterale du cycle dicarboximide de l'iprodione conduisant au n-(3,5-dichlorophenyl)-2,4-dioxoimidazolidine: metabolite (ii). Ce metabolite subit ensuite une ouverture du cycle dicarboximide pour conduire a l'acide 3,5-dichlorophenyluree acetique: metabolite (iii). L'hydrolyse du metabolite (iii) conduit a la formation de la 3,5-dichloroaniline. Trois souches bacteriennes impliquees dans la degradation de l'iprodione ou de ses metabolites ont ete isolees. Pseudomonas sp. Et pseudomonas fluorescens degradent l'iprodione en metabolite (ii) et dans certaines conditions le metabolite (ii) en metabolite (iii). Pseudomonas paucimobilis degrade successivement le metabolite (ii) en metabolite (iii) puis en 3,5-dichloroaniline. Le denombrement de la souche d'arthrobacter par marquage immunofluorescent a montre que la proliferation de cette souche est une des causes de la degradation acceleree de l'iprodione dans un sol adapte. La vinclozoline est microbiologiquement degradee en 3',5'-dichlorophenyl-2-hydroxy-2-methylbut-3-enanilide et en 3,5-dichloroaniline ou chimiquement hydrolysee en enanilide et en acide n-(2-hydroxy-2-methyl-1-oxobuten-3-yl)-3,5-dichlorophenyl-1-carbamique. Une souche appartenant au genre corynebacterium ou a un genre voisin degrade l'acide n-carbamique en enanilide et en compose d non identifie mais sa capacite a degrader la vinclozoline n'a pas pu etre clairement demontree. Un sol adapte a la vinclozoline degrade l'iprodione de facon acceleree mais l'inverse n'a pas ete observee. Ces deux fongicides presentent donc un phenomene d'adaptation croisee dans un seul sens

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 126 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1997 MER
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.