Structure et évolution de l'édifice volcanique de la Réunion : traitement et interprétation des profils de sismique réflexion de la campagne REUSIS

par Salvador Pou Palomé

Thèse de doctorat en Géophysique

Sous la direction de Béatrice de Voogd.

Soutenue en 1997

à Pau et Adour .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette thèse exploite les profils de sismique réflexion multi trace acquis lors de la campagne md76-REUSIS (La Réunion 1993. ) Cette île est le siège d'un volcanisme actif intraplaque dont l'origine est attribuée à un point chaud. Cette étude avait deux objectifs : la quantification de l'influence du point chaud sur la plaque océanique préexistante et la détermination de la structure de l'édifice volcanique. L'interprétation des données a nécessité un traitement relativement sophistique, avec en particulier 2 étapes de déconvolution avant sommation. Deux horizons ont pu être pointés et interprétés de façon systématique sur tous les profils : le toit du socle océanique (b) et le toit de la plaque océanique préexistante (v). Nos données ne montrent pas de dépression de la croûte sous l'île comme le suggèrent divers auteurs. La remontée de b vers l'île est documentée à la fois par nos données et par celles de sismique réfraction et grand angle. V est subhorizontal avec un léger bombement autour de l'île, auquel se superpose un relief positif à l'Est. La topographie de b est en partie liée à la formation du socle lors de l'accrétion de la croûte océanique. Sa remontée vers l'île, entraînant celle de v, peut s'expliquer par des phénomènes d'intrusion liés à la mise en place de l'édifice volcanique. Le haut de v situé à l'Est est corrélé avec un haut de b et semble être dû à une activité magmatique locale. Le volume de l'édifice estimé est inférieur à ceux calculés à partir des modèles antérieurs. Les données montrent des phénomènes de déstabilisation de l'édifice à plusieurs échelles et tout autour de l'île. A l'est du Piton de la Fournaise un horizon corrélable sur plusieurs profils est interprété comme le toit d'un édifice volcanique sous-marin antérieur. Le paléo-relief constitué par cette unité semble guider les glissements dans cette zone. Cette unité explique le relief anormal du plateau du chef sans invoquer un édifice glissé surépaissi. (Doc Thèses)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (180 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 153-159

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de la Réunion (Saint-Denis). Service commun de la documentation. Droit-Lettres-Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : USG 11484
  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.