Approche de la vitesse électrocinétique du transport des ions dans les pores d'un modèle de sol en électrodécontamination

par Fabienne Baraud

Thèse de doctorat en Chimie. Microbiologie de l'eau

Sous la direction de Sylvaine Tellier.

Soutenue en 1997

à Pau .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le traitement electrocinetique des sols (ou electrodecontamination) est un procede innovant pour la rehabilitation de sites contamines. Ses principaux avantages sont son application potentielle in situ, a des polluants de nature variee et son efficacite sur des sols peu permeables. La methode est basee sur l'application d'un champ electrique qui induit un transport des polluants, via le fluide interstitiel, vers les electrodes ou ils sont recuperes. Les phenomenes electrocinetiques (electromigration, electroosmose) dus aux gradients electriques sont les principaux mecanismes de transport. Le mouvement d'especes peut egalement etre influence par l'existence de gradients hydraulique, chimique ou des phenomenes retard tel que l'adsorption. L'efficacite du procede est largement demontree en laboratoire. Toutefois, pour une mise en oeuvre industrielle efficace et rentable, il convient de developper des modeles predictifs fiables, ce qui necessite une meilleure comprehension theoriques des differents processus impliques. Un modele semi-empirique est ici propose pour la vitesse de transport des especes ioniques presentes dans la solution interstitielle. Le developpement d'une methodologie en tension constante, ph controle et regime de flux permanents permet la validation experimentale des equations de transport, l'electromigration et l'electroosmose etant les mecanismes dominants. L'expression de vitesse est validee par des tests sur kaolinite dans les conditions operatoires definies. Elle permet d'evaluer pour des cas reel, avec un minimum de tests preliminaires, la vitesse maximale d'une espece durant le procede, donc le temps minimum requis pour extraire le polluant du sol. Un modele previsionnel de vitesse en fonction de la temperature est ensuite etabli et valide dans les conditions operatoires precedemment developpees. Dans ces conditions, les parametres ph, humidite, porosite, concentration interstitielle ne sont pas affecte par une elevation de temperature (40-45c). Par contre, une acceleration du transport anionique et cationique se produit : le temps de traitement s'en trouve donc reduit, tandis que l'intensite croit, maintenant, dans ce cas, une consommation electrique inchangee.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 259 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : USG 11481
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.