Regulation de la reproduction chez la fourmi sans reine dinoponera quadriceps : structures hierarchiques et communication olfactive

par THIBAUD AYMERI MONNIN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de CHRISTIAN PEETERS.

Soutenue en 1997

à Paris 13 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les insectes primitivement eusociaux ne possedent pas de caste morphologiquement specialisee pour la reproduction (reine). Tous les individus sont identiques et peuvent potentiellement se reproduire, pourtant seule une fraction le fait. C'est le cas chez la fourmi sans reine dinoponera quadriceps. La reproduction est regulee par une hierarchie de dominance lineaire (alpha est generalement remplacee par beta, ou plus rarement par gamma ou delta) ou les jeunes ouvrieres ont souvent un haut rang. L'ouvriere dominante (alpha) est la seule ouvriere qui s'accouple et qui possede des ovaires pleinement developpes. Elle pond la totalite des ufs dans certaines colonies, et la majorite dans d'autres ou elle detruit les rares ufs des autres pondeuses. Alpha differe aussi des autres ouvrieres par son profil d'hydrocarbures cuticulaires, caracterise par une plus grande abondance de 9-hentriacontene. Un comportement agonistique specifique de d. Quadriceps semble a meme d'assurer la diffusion de cet hydrocarbure non volatile dans la colonie, et plus specialement vers les ouvrieres de haut rang. L'abondance de 9-hentriacontene est correlee avec le rang alpha, et donc avec un fort developpement ovarien. L'utilisation de la micro extraction en phase solide (spme) a permis d'echantillonner de maniere repetee les memes individus, montrant que le 9-hentriacontene augmente chez les ouvrieres beta qui venaient de devenir alpha, apres qu'on ait enleve la precedente alpha. Cette confirmation experimentale de la correlation entre rang alpha et abondance du 9-hentriacontene montre que ce compose pourrait permettre la reconnaissance du statut reproducteur. Il est aussi implique dans la regulation de l'oophagie selective faite par alpha. Les oeufs qu'elle pond et les ufs d'alpha d'autres colonies en presentent beaucoup et ne sont pas detruits, alors que ceux pondus par des ouvrieres beta de sa propre colonie en presentent peu et son detruits.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 139 P.
  • Annexes : 189 REF.

Où se trouve cette thèse ?