Spectrométrie de Fourier de flammes à basse pression et analyse des spectres d'émission de la vapeur d'eau à haute température

par Roger Lanquetin

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Claude Camy-Peyret.

Soutenue en 1997

à Pa13 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La molecule d'eau est a la fois une des plus simples et une des plus repandues des molecules polyatomiques du type toupie asymetrique et c'est l'analyse des spectres a haute resolution de h#2o (des micro-ondes au visible) qui a conduit au developpement et a l'amelioration des modeles theoriques permettant de calculer les positions et les intensites des raies de vibration-rotation des molecules de type xy#2 non lineaire. Le present travail constitue une extension des etudes realisees jusqu'ici (principalement a temperature ambiante) vers des niveaux rovibrationnels tres excites qu'on peut observer dans les spectres a haute temperature ou dans les decharges. Nous avons enregistre par spectrometrie de fourier dans la region 1800-5000 cm#-#1 les spectres d'emission d'une flamme de premelange ch#4+o#2 produite a l'aide d'un bruleur homogene dans une chambre de combustion a basse pression (17 mbar). En dehors des raies de co#2, co et oh egalement presentes dans les spectres, nous avons identifie plus de 6500 transitions de h#2o pour des valeurs tres elevees des nombres quantiques rotationnels (jusqu'a j=34 et ka=28). Ces attributions sont completees par celles qui ont ete realisees sur des spectres d'emission d'une decharge egalement enregistres par spectrometrie de fourier dans la region 450-1600cm#-#1. L'ensemble de ces resultats, combines aux autres donnees disponibles, a permis de determiner un ensemble coherent et tres complet de niveaux rotationnels pour les 30 premiers etats vibrationnels de h#2o. Des comparaisons ont ete realisees avec les meilleurs modeles theoriques disponibles (diagonalisation numerique directe, hamiltonien couple rotation-deformation angulaire) et nos resultats ont contribue a l'amelioration des banques de donnees spectroscopiques a haute temperature (hitemp) utilisees pour le diagnostic de milieux en combustion ou pour certaines applications astrophysiques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 242 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1997 067
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.