Les communications sociales chez la fourmi polyrhachis laboriosa (hymenoptera : fprmicidae)

par Jean-Luc Mercier

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Alain Lenoir.

Soutenue en 1997

à Paris 13 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Polyrhachis laboriosa est une formicine arboricole de la foret equatoriale africaine, qui forme des societes polycaliques comprenant jusqu'a 8000 individus. Cette espece pratique un fourragement individuel ainsi qu'un fourragement avec recrutement de groupe sans leader. La strategie de recolte alimentaire et d'exploration du milieu sont en relation etroite avec les capacites d'apprentissage et de memorisation des ouvrieres. Le type de strategie employee est determine par le comportement de la premiere ouvriere decouvreuse. L'exploitation des petites sources fait appel a une orientation visuelle. Face a des sources de grande taille, il existe une synergie d'action entre le reperage visuel et le marquage chimique issu de l'ampoule rectale, qui joue un role dans l'orientation des ouvrieres vers la source de nourriture. La stimulation des ouvrieres lors du recrutement est assuree par un comportement d'invitation a l'interieur du nid et sur la piste. L'importance du reperage visuel se manifeste aussi par l'existence d'un comportement de saut, qui est la resultante d'une decision individuelle appropriee en reponse aux variations du milieu. Ce comportement n'emerge que s'il est necessaire pour une meilleure exploitation de la nourriture ou l'exploration d'un territoire plus vaste et sa perennite temporelle est le fruit d'un apprentissage individuel en relation directe avec les capacites de l'individu a memoriser la structure du milieu. L'optimisation de l'exploitation des ressources du milieu se manifeste aussi dans les relations que p. Laboriosa maintient avec les especes en competition. Bien que tres agressive au niveau intraspecifique, elle manifeste vis a vis de certaines especes syntopiques des comportements ritualises qui lui permettent de detourner l'agressivite des especes competitrices et de mieux exploiter des ressources occupees par d'autres. Elle developpe aussi ce meme type de comportement sur son territoire vis a vis de reines fondatrices homospecifiques. Cette strategie lui permet de se maintenir et de se developper dans un milieu ou elle n'est pas dominante, et d'acquerir eventuellement un statut d'espece dominante.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 252 P.
  • Annexes : 417 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut universitaire de technologie. Centre de documentation.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1997 076
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.