La transformation des conditions d'insertion des économies à industrialisation tardive dans l'économie mondiale : un examen des facteurs généraux suivi de leur particularisation dans cinq secteurs industriels

par Joao Furtado

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de François Chesnais.

Soutenue en 1997

à Paris 13 .


  • Résumé

    Cette these porte sur les transformations de l'economie mondiale et la maniere dont elles affectent la position des economies capitalistes a industrialisation tardive (npi). Elle cherche a articuler une analyse generale de la mondialisation et des transformations dans le systeme financier, le regime de production et le regime de la propriete intellectuelle, avec des etudes sectorielles qui permettent a la fois de verifier et de particulariser l'analyse generale. Pour le choix des pays aussi bien que des industries concernees, le travail porte moins sur des processus de deconnexion que sur des processus de reconfiguration au terme desquels les npi, a peu d'exceptions pres, se trouvent dans la situation d'economies dont le statut et la place dans l'economie mondiale ont ete modifies sensiblement par rapport aux perspectives que ces pays pourraient avoir jusqu'en 1982. La mondialisation suppose une longue phase d'accumulation, avec laquelle elle s'inscrit en continuite, mais elle prend a l'heure actuelle des modalites specifiques qui decoulent d'evenements historiques qui sont en rupture avec l'evolution precedente. Dans chacune des trois dimensions fondamentales - le regime financier, le modele de production et le regime de propriete intellectuelle -il est possible d'identifier des elements nouveaux et l'affirmation d'aspects anciens. Ils determinent des configurations particulieres de la structure caracteristique de la mondialisation, qui est l'oligopole. Ce sont ses variantes particulieres qui sont examines dans cinq secteurs industriels - mines, electromenagers, composants automobiles, pharmacie et telecommunications. Les facteurs d'ordre general qui soutiennent et faconnent la mondialisation se presentent en tant que determinants des configurations sectorielles specifiques, mais leur importance et leurs modalites specifiques varient de secteur a secteur. L'espace et les conditions d'insertion des economies peripheriques dans l'economie mondiale decoulent de cette articulation entre les facteurs d'ordre general et leurs specificites sectorielles.


  • Résumé

    This thesis studies the transformations in the world economy and their effects on the late industrialized capitalist economies (nics). It combines a general analysis on the globalization and its three main factors with a sectorial analysis based on five different industries. The former are the finance, the production model, and the technological regime. The later concern mining, white goods, auto parts, pharmaceuticals, and telecommunications. In dealing with these subjects the question, right from the start, is one of a wide-reaching hierarchical reconfiguration rather than a hypothetical delinking.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 471 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 457-462

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1997 010
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.