Nouvelles technologies, valeur de l'information et socialisation : une approche anthropologique et communicationnelle

par Franck Cormerais

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Pierre Moeglin.

Soutenue en 1997

à Paris 13 .


  • Résumé

    Notre point de depart reside dans le fait que les nouvelles technologies de l'information et de la communication constituent un objet de reflexion interessant pour la comprehension de la formation et du travail. Notre hypothese est alors qu'est intrinsequement liee a l'information l'existence d'un lien social dont la consistance attribue sa valeur a cette information. La prise en compte de cette hypothese nous conduit a mener une serie d'analyses, aux differents niveaux et champs ou paraissent se dessiner le mieux les enjeux de l'industrialisation des biens collectifs. Apres avoir oppose la donnee informationnelle au message diffuse des mass media (chap 1), nous observons les consequences de l'emergence d'un nouveau milieu. L'examen de la "condition" post-moderne (chap. 2) nous conduit a etablir quels sont les risques, mais aussi les conditions favorables, de l'industrialisation. En evoquant ensuite le rapport des machines au temps, nous montrons dans quelle mesure les technologies de l'information appellent une socialisation de la donnee. L'etude de l'ingenieur (chap. 3) nous mene de l'organisation pre-industrielle du travail a des dispositifs collectifs susceptibles de favoriser un post-fordisme. Ayant precise le concept d'ingenierie de la formation, nous dirons en quoi cette demarche transforme l'apprehension des problemes de la formation. En retrouvant, avec le multimedia (chap. 4), le projet encyclopedique, nous envisageons la question du partage des connaissances afin de faciliter la socialisation par l'acces au savoir. Autour de la formation a l'information (chap. 5), nous etablissons un parallele entre la montee de l'intelligence dans les organisations et la redefinition de la firme. Poursuivant l'examen de la formation a l'information dans le champ educatif (chap. 6), nous observons en quoi les nouvelles technologies de la formation transforment, sous certaines conditions, les reperes de la formation. Face a l'homo oeconomicus (chap. 7 et 8), le don et l'information peuvent etre alors envisages, dans le cadre d'un elargissement d'une economie politique. A l'issue de cette serie d'analyses, nous debouchons sur l'idee que la combinaison de l'interet et du desinteressement represente un element de la constitution de la valeur de l'information que nous designions sous le terme de valeur escomptee.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 331 f.
  • Annexes : Bibliogr. : f. 301-325

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1997 007
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.