L'échange de la population entre le Maroc et la France de 1956 à 1974

par Abdelhaq El Mekkaoui

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Henri Lerner.


  • Résumé

    Notre thèse a eu pour objectif d'évaluer les rapports de dépendance et d'inégalité entre la France et le Maroc dans le domaine de l’échange de la population. L'objet a été de savoir si cet échange est imposé par la France et pour quel objectif. La présence des français au Maroc, est-elle située dans le cadre de la politique française d'aide aux pays en voie de développement ? La présence des marocains en France est-elle un produit de la colonisation ? Autant de questions auxquelles nous avons tenté d'apporter des réponses, en ayant étudié, en premier lieu les principaux facteurs qui ont déclenché ce processus migratoire (dans les deux sens) que nous considérons comme un échange imposé et transformé par la suite en réalité. Nous avons analysé en second lieu, la situation des marocains en France, leur répartition géographique et professionnelle. En dernier lieu, nous avons évoqué la présence de la communauté française au Maroc par la conquête militaire de celui-ci et par d'autres méthodes d'occupation. Nous avons insisté sur ce fait colonial, pour justifier que le Maroc, a été terre d'immigration avant de devenir tout d'abord un pays d’émigration. Nous avons traité la situation générale des français. Enfin, nous avons étudié le rôle des coopérants au Maroc, installés après l’indépendance, dans le cadre de la coopération culturelle et administrative. Après l'analyse de deux communautés, nous avons essayé de déduire à quel point la politique française est une politique d'exploitation et de domination. Une exploitation de la force de travail marocaine, et une politique en vue d'une domination économique et culturelle dont le coopérant serait l'auteur de mise en œuvre.

  • Titre traduit

    Population exchange between Morocco and France, from 1956 to 1974


  • Résumé

    The aim of this work is to evaluate dependance and inequality relations between Morocco and France concerning population exchange. We want to know whether this exchange has been imposed by France, and what has been its objectif? Did french presence in Morocco help to developing countries? Is moroccans' presence in France a product of colonization? We have tried to answer these questions by analysing, firstly the principal factors which have started migration process (in the two senses). We consider this later as an imposed exchange and transformed to reality. Secondly, we have studied moroccans' situation in France, their geographical and professional repartition. We have at last evoked french community's presence thanks to military conquest and other occupation methods. We have insisted on colonial element in order to justify the fact that Morocco was an immigration land and became an immigration country. We have studied cooperatives' role, settled in Morocco after independance, in cultural and administrative cooperation. After analysing french and moroccan communities, we conclude that french policy is centred in exploitation and domination. It is based on an exploitation and cultural domination. This policy is directed by cooperatives.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (386 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 122 réf

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1025
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.