La création de l'habitat : essai sur le sens de bâtir

par Jesús Rábago

Thèse de doctorat en Urbanisme et aménagement

Sous la direction de Jacqueline Palmade.


  • Résumé

    Le sens d'un batiment se trouve dans la relation avec ses habitants, non dans le batiment meme. Cette relation essentielle est le sujet de cette recherche. Batisseurs et habitants ont des considerations differentes, mais ils se justifient mutuellement lorsqu'ils visent une seule chose : batir avec sens (batir le batiment et batir la relation avec lui, habiter, creer un lieu). Comprendre cette relation en profondeur est l'objectif comprendre au-dela des explications. Les explications demontrent certaines conclusions a travers la ligne explicite de leur discours, mais elles montrent aussi leurs implications par le tissu de leur architecture interne. Ces textes essayent de rendre visible le sujet a partir lui-meme, sous l'hypothese que l'interpretation est une revelation du sens ; et en tant que logique du sens, en tant que description du processus de signification, la phenomenologie se presente comme une methode au coeur du sujet. Ce sont des questionnements plutot que des reponses achevees, des ouvertures, des textes elliptiques sur le meme sujet dans des perspectives complementaires. Tout d'abord se precise la notion prealable a la creation de lieux, l'appropriation ; la conception est le sujet du deuxieme point; le troisieme presente la question des identites qui soutient aux deux concepts anterieurs. Le deuxieme chapitre montre le processus de creation en accord avec les quatre axes fondamentaux de l'architecture des lieux, presents aussi bien dans l'introduction, que dans l'architecture du texte entier. Au chapitre troisieme se trouve la definition de la forme des projets a batir et son contrepoint, la fonction de la critique. La notion de construction se dedouble au quatrieme chapitre comme un exemple ponctuel de l'architecture conceptuelle montree au deuxieme. A la fin, on rencontre la notion du temps ; la modernite, son expression extreme l'utopie, les lieux de la vie ordinaire, la memoire.


  • Résumé

    The sense of building lies in the relationship it holds with its inhabitants, not in the building itself: this essential relationship is the subject of this research. Their standpoints may differ, but builders and inhabitants justify each other when they aim at one thing: building with sens (building the building, and building the relationship with it, dwelling, creating a place). To understand this relationship deeply is the objective. To understand even beyond explanations. Explanations reveal certains conclusions in their explicit line of discourse, but their implications are revealed in the tissue that makes up their internal architecture. These texts try to make the subject visible by itself, hypothesizing that interpretation is a revelation of sense; and as the logic of sense, as a description of the significance process, phenomenology is presented as a method at the heart of the subject. They are questions rather than final answers, openings, elliptical texts ont the same subject within complementary perspectives. At first, appropriation is defined as the notion that precedes the creation of a place; conception is the second point; the third poses the question of the identities wich support the two previous points. The second chapter shows the creation process in accordance with the four fondamental axes in the architecture of a place, present in the introduction as well as in the architecture of the whole text. The third chapter talks about the definition of the shape of buildings and its counterpoint, the critical fonction. The building notion unfolds in the fourth chapter as a specific example of the conceptual architecture already introduced in the second chapter. At the end, we find the notion of time; modernity, its utmost expression, utopy, places in the ordinary life, memory.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (164 p.)
  • Notes : THESE CONFIDENTIELLE JUSQU'EN 2007
  • Annexes : 468 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section Economie-Gestion.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2513
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.