Évaluation de la lignée myélomonocytaire U-937 comme modèle d'étude de la réponse du macrophage alvéolaire aux particules minérales : application à l'étude de l'effet des particules minérales sur les récepteurs de surface et la glycosylation des protéines

par Noureddine Trabelsi

Thèse de doctorat en Toxicologie fondamentale et appliquée

Sous la direction de Jean Bignon.


  • Résumé

    L'exposition chronique a certaines poussieres minerales declenche un processus inflammatoire dans le poumon, qui peut conduire a des pneumopathies souvent fatales. Il est couramment admis que l'interaction entre les macrophages alveolaires humains (ma) et les particules inhalees, constitue une etape clef dans l'initiation de la cascade d'evenements qui conduit a ces maladies. De ce fait, ma constitue le modele cellulaire ideal pour l'etude des mecanismes impliques dans certaines pathogenies induites par l'inhalation des contaminants inorganiques. Cependant, pour des raisons d'ethique son utilisation est de plus en plus limitee. Le present travail a donc consiste a definir la validite de la lignee myelomonocytaire u-937 differenciee, a constituer un modele pertinent pour etudier la reponse du ma aux particules minerales. Nous avons d'abord montre que ce modele cellulaire differencie en macrophage par le phorbol-myristate acetate, acquiert la capacite a phagocyter les particules minerales. Par ailleurs, sur la base de deux parametres classiquement utilises en toxicologie des particules, la viabilite cellulaire et la liberation d'enzymes lysosomales, la reponse des u-937 differenciees etait tres semblable a celle des macrophages alveolaires humains. Nous avons ensuite etendu ces etudes a des parametres de la reponse cellulaire aux particules qui n'avaient pas ete etudiees au prealable. Nous avons ainsi pu determiner que l'exposition a certaines particules minerales pouvait affecter le taux d'expression de certains recepteurs de surface et la encore, la reponse des u-937 etait tres semblable a celle des ma humains. Enfin, nous avons pu montrer sur les u-937, que les particules minerales pouvaient modifier la glycosylation des glycoproteines, avec un profil d'alteration specifique a chaque type particulaire. Il est evident que d'autres aspects de l'activation cellulaire par les particules inorganiques, tels que la synthese des differents mediateurs impliques dans la pathogenie de ces contaminants, restent a elucider. Cependant, a la lumiere des donnees obtenues dans cette etude, il est permis de considerer la lignee myelomonocytaire u-937 comme une alternative valable au ma.

  • Titre traduit

    Differentiated monocytic cell line u-937 as an alternative model for investigating alveolar macrophage responses to mineral particles : use of this model in studies of mineral particles effect on surface receptor expression and protein glycosylation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (156 f.)
  • Annexes : Bibliogr. : 210 réf

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.