Les trois chaînes du récepteur à l'interleukine-2 : expression par les cellules mononucléées du sang et modulation par la glycoprotéine gp120 du VIH-1 sur les lymphocytes T CD4

par Lynda Bani

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Jacques Thèze.


  • Résumé

    Les resultats que nous avons obtenus au cours de cette etude, montrent qu'en situation non pathologique, les lymphocytes t cd4#+ au repos n'expriment pas a leur surface les trois chaines du recepteur de l'il-2. Les genes et sont inductibles. La chaine bien qu'absente a la surface des lymphocytes t cd4#+ au repos, est presente a l'interieur des cellules ainsi que son arn messager (synthetise de maniere constitutive). C'est la premiere fois qu'on met en evidence le stockage d'une chaine d'un recepteur pour une interleukine. Ces observations nous permettent de mieux comprendre la regulation et la physiologie des lymphocytes t cd4#+ qui depend de leur reactivite a l'il-2. De plus, cette etude en situation non pathologique, nous a permis de distinguer deux types de profil d'expression des trois chaines du ril-2. Les cellules impliquees dans les reponses specifiques (lymphocytes cd4+, cd8+ et b) ont un profil constant et n'expriment pas de maniere detectable a leur surface les chaines ril-2, ril-2 et ril-2. Les cellules impliquees dans les reponses non specifiques (monocytes et nk), expriment fortement la chaine ril-2 ou la chaine ril-2 respectivement. En outre, nous avons montre que les anticoagulants et le temps affectent l'expression des chaines ril-2, ril-2 et ril-2 sur les cellules t cd3+, b, monocytes, mais pas sur les cellules nk. Cette expression n'est pas correlee avec l'apparition de cd71 qui est un marqueur d'activation tardif. Par ailleurs, les travaux realises sur l'hyporeactivite des lymphocytes t cd4+ induit in vitro par la glycoproteine gp120, montrent que la diminution d'expression des chaines et pourrait etre impliquee dans le dysfonctionnement des lymphocytes t cd4+. Ainsi, le modele in vitro que nous avons mis au point, nous eclaire sur les resultats obtenus ex vivo sur les cellules de patients seropositifs au vih au stade 2 (200-400 t4/mm#3). Chez ces patients, nos premiers resultats montrent que l'infection par le vih se traduit par une forte expression du recepteur a l'il-2 sur les lymphocytes t cd8+. A l'oppose, les lymphocytes t cd4+ n'expriment que tres peu le recepteur a l'il-2.

  • Titre traduit

    Interleukin-2 receptor subunits : expression on different human peripheral blood mononuclear cell subsets and dysregulation by human immunodeficiency virus-1 GP120 on CD4 T cell


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (153 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 119-153

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.