Leishmania infantum : diagnostic par PCR et traitements vectorisés in vivo

par Rémy Durand

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Michèle Deniau.


  • Résumé

    La leishmaniose viscerale (lv) s'etend depuis quelques annees en plusieurs regions du monde a la suite de changements epidemiologiques tels que l'urbanisation ou les mouvements de populations. Dans le meme temps, des coinfections leishmania/virus de l'immunodeficience humaine (vih) sont de plus en plus souvent rapportees, principalement sur le pourtour du bassin mediterraneen. L'amelioration du diagnostic biologique de la lv et l'evaluation de nouveaux traitements antileishmaniens ont constitue les objectifs de notre travail. Une technique de pcr pour le diagnostic des leishmanioses et plus particulierement pour le diagnostic de l. Infantum dans le cadre de l'association au vih a ete developpee. Des mesures physiques (locaux et materiels adaptes) et chimiques (decontamination enzymatique par emploi de l'uracyl-d-glycosylase) ont ete prises de maniere a eviter les faux positifs. Un controle interne de type heterologue, permettant la detection des inhibiteurs de la reaction, a ete developpe de maniere a eviter les faux negatifs. La technique a ete optimisee avec detection des produits d'amplification par technique elisa ce qui a permis d'augmenter la sensibilite et de controler la specificite de l'amplification. La pcr diagnostique a ete evaluee par comparaison avec les techniques classiques de diagnostic de leishmaniose : - aucun faux positif par pcr n'a ete observe pour les 77 sujets non atteints de leishmaniose au moment du prelevement. Ces sujets n'ont pas declare de leishmaniose dans les 12 mois ayant suivi le prelevement. - les prelevements positifs a l'examen direct et/ou a la culture ont toujours ete positifs par pcr a l'exception d'un cas. - la pcr a ete positive pour 6 prelevements provenant de patients leishmaniens connus alors que examens directs et cultures etaient negatifs. La vectorisation consiste a masquer les molecules actives au sein d'une particule capable de les conduire jusqu'a leur cible et de ne les liberer qu'a ce moment. Les phenomenes de toxicite sont donc normalement diminues, accroissant l'index therapeutique de la molecule vectorisee. Les principaux vecteurs synthetises au cours de ce travail ont ete des nanoparticules de polymethacrylate, des nanoparticules d'acide poly (d,l-lactique) et des liposomes. L'activite antileishmanienne des nanoparticules chargees par la pentamidine et des liposomes charges par l'amphotericine b (amb) a ete evaluee au moyen d'un modele original associant la souris balb/c et l. Infantum. La plus forte augmentation d'activite antileishmanienne apportee par la vectorisation a ete observee pour les nanoparticules de polymethacrylate chargees par la pentamidine (activite multipliee par 6). La faible biodegradabilite de ces nanoparticules constitue cependant un handicap par rapport aux autres vecteurs evalues dans ce travail. Les nanoparticules d'acide (d,l) lactique, liant la pentamidine de maniere plus labile, ont multiplie l'activite de la pentamidine par 3. L'ultrastructure des leishmanies observee apres traitement par la pentamidine chargee sur des nanoparticules de polymethacrylate n'a pas montre d'alterations specifiques ou plus importantes que celles observees avec la pentamidine libre.

  • Titre traduit

    Leishmania infantum : diagnosis by pcr and drug targeted treatments


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (219 f.)
  • Annexes : Bibliogr. : 183 réf

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 1938
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.