Transformations des tourbes de Jambi (Sumatra, Indonésie) après mise en culture traditionnelle : étude d'une agro-chronoséquence

par Sucipto Hariyanto

Thèse de doctorat en Sciences et techniques de l'environnement

Sous la direction de Evelyne Garnier-Zarli.


  • Résumé

    L'etude s'est deroulee dans une region marecageuse de sumatra (indonesie), situee pres du village de pematang lumut dans la province de jambi. Les sols tourbeux de cette region sont mis en culture depuis quelques annees et des changements importants du milieu sont observes. Originellement ces marecages tourbeux, recouverts d'une foret dense, sont inondes pratiquement toute l'annee. La mise en culture traditionnelle debute par l'abattage des arbres, a l'exception des plus gros, suivi de l'installation d'un reseau de drainage de faible importance et peu profond. Les premieres cultures se font sans attendre. Apres quelques annees de culture, un sol s'est forme a partir d'un materiau d'origine ne presentant aucune organisation pedologique particuliere. Quatre situations ont ete etudiees, correspondant au temps t0, sous foret, aux temps t3, t6 et t9 apres 3, 6 et 9 annees de culture. Ces neuf annees de mise en culture ont permis au materiau vegetal d'origine de se destructurer et de se rearranger sous forme d'agregats de plus en plus gros et resistants avec le temps. Les alternances dessiccation/humectation semblent determinantes dans cette evolution. Les horizons de surface (0-20 cm) de type fibrique, sous foret, deviennent de type saprique apres neuf ans de culture. Les modifications, avec le temps, des caracteristiques physiques du sol sont importantes. L'agregation s'amplifie, la densite apparente augmente, la porosite se transforme et diminue, la capacite de retention en eau s'accroit. Un tassement du sol est observe. L'evolution biochimique des matieres organiques est lente. L'assechement provoque une reprise de la mineralisation qui se traduit par une diminution du rapport c/n et une legere augmentation du taux de lignine. Il n'y a cependant pas de changements profonds des caracteres des composes organiques. L'hydromorphie et l'acidite du milieu ralentissent la formation de l'humine et la maturation climacique des composes humiques neoformes par polymerisation. Toutefois, l'ensemble de ces transformations cree un substrat possedant une organisation structurale pedologique dont la stabilite s'ameliore avec le temps. Les nutriments, uniquement d'origine biologique, sont peu abondants dans le sol. Les teneurs en cations bivalents augmentent legerement avec le temps. En revanche, phosphore et potassium tendent a disparaitre. Compte tenu du ph tres acide de ces substrats et de leur pauvrete en elements nutritifs, la mise en culture doit s'envisager avec apports d'amendements calciques et de fertilisants calcules afin d'obtenir des rendements acceptables pour satisfaire les besoins alimentaires des populations qui s'installent dans ces regions.

  • Titre traduit

    Transformations of peat from jambi (sumatra, indonesia) after the setting of traditional culture study of farming-timesequence


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (223 f.)
  • Annexes : Bibliogr. : 273 réf

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section Médecine.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.