Étude des facteurs de croissance et des facteurs régulateurs de la myogénèse au cours de la régénération du muscle squelettique : effets des dextranes fonctionnalisés

par Irène Husmann

Thèse de doctorat en Biochimie. Biologie moléculaire et cellulaire

Sous la direction de Jean Gautron.


  • Résumé

    La regeneration du muscle squelettique est regulee entre autres par les facteurs de croissance et les facteurs regulateurs de la myogenese (mrf). Un traitement par des dextranes substitues (rgta), analogues fonctionnels des heparanes sulfates, aussitot apres la lesion du muscle augmente la taille et le nombre des fibres musculaires regeneres. Le rgta empeche la fibrose du muscle lent (soleaire) et accelere la regeneration du muscle rapide (edl). Le mode d'action du rgta, qui agit in vitro par une augmentation de l'activite biologique des facteurs de croissance a affinite pour l'heparine, constitue l'objet de cette etude sur la regeneration musculaire in vivo. Par un dosage eia, nous avons pu observer des differences quantitatives du contenu des facteurs de croissance (fgf-1, fgf-2 et tgfbeta) au cours de la regeneration du soleaire et de l'edl. Dans les deux types de muscle, le tgfbeta adtif et latent est essentiellement present pendant la phase d'activation et de differenciation des myoblastes. Le fgf-1, fortement present dans le soleaire intact, diminue rapidement au cours de la regeneration, pendant que dans l'edl il est present jusqu'aux premieres fusions myoblastiques. Dans le soleaire, le fgf-2 est augmente lors de la lesion, puis diminue rapidement. Par contre, l'edl intact contient peu du fgf-2, mais presente un niveau ralativement important au cours de la regeneration. Effectivement, le rgta diminue les quantites des facteurs de croissance (fgf-1, fgf-2 et tgfbeta) des la lesion du soleaire. En consequence, l'inhibition de la transcription de myod et de myogenine par ces facteurs de croissance est supprimee et provoque l'expression precoce de leurs arnm. Bien que dans l'edl les quantites de facteur de croissance sont egalement diminuees, l'effet sur la transcription des facteurs regulateurs de la myogenese (mrf) se manifeste par une diminution de l'expression de myod et de myogenine. Dans les deux muscles, l'expression de mrf4 n'est pas affectee par le traitement par le rgta et celle de myf-5 n'est pas detectable. Le facteur harp (hb-gam, pleiotrophine), a proprietes neurotrophiques et pouvant etre regule par des mrf, a ete etudie au cours de la regeneration. Par hybridation in situ et double marquage immunohistologique, nous avons localise la proteine harp dans des cellules mononucleees, les myoblastes et les jeunes myotubes du soleaire en regeneration, tandis que l'arnm ne se trouve que dans les myoblastes et d'autres cellules mononucleees. Cette presence de l'arnm et de la proteine harp au cours de la regeneration musculaire du soleaire suggere un role important, dans la myogenese et dans la reinnervation.

  • Titre traduit

    Investigation of growth factors and myogenic regulatory factors during skeletal muscle regeneration. Effect of substituted dextrans


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (194 f.)
  • Annexes : Bibliogr. : 419 réf

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.