Reconstruction du régime de l'érosion des chaînes himalyennes et birmanes au cours des deux derniers cycles climatiques (300 derniers ka) : études minéralogiques, magnétiques et géochimiques des sédiments de la mer d'Andaman et du golfe du Bengale

par Christophe Colin

Thèse de doctorat en Géologie et géochimie sédimentaire

Sous la direction de Laurent Turpin.

Soutenue en 1997

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Des analyses mineralogiques (diffractometrie des rx, spectroscopie ir), magnetiques et geochimiques (investigation des isotopes sr-nd et elements majeurs) ont porte sur la fraction decarbonatee du sediment de trois carottes du golfe du bengale et de la mer d'andaman. L'objectif de cette etude est de reconstruire le regime de l'erosion des chaines himalayennes et birmanes et de relier ces parametres aux variations climatiques globales et a l'intensite de la mousson. L'echelle de temps de ces carottes est basee sur les enregistrements de delta #1#8o de foraminiferes planctoniques (g. Ruber) et des datations #1#4c ams. Ces trois carottes enregistrent les 2 derniers cycles climatiques (300 000 ans). La fraction argileuse est composee de chlorite, d'illite, de smectite et de kaolinite. Les periodes interglaciaires se caracterisent par des plus fortes proportions de smectites que les periodes glaciaires et sont fortement modulees suivant une periodicite a 23 ka. La mineralogie magnetique, determinee par la mesure de nombreux parametres magnetiques (k, ara, ari et s ratio), indique des titanomagnetites et des magnetites dont la taille varie en fonction des changements climatiques. Les periodes interglaciaires sont caracterisees par des plus petits grains que les periodes glaciaires. Ces variations de taille sont reliees a l'intensite de l'alteration chimique qui provoque une dissolution des particules magnetiques dans les sols. Pour les deux carottes de la mer d'andaman, l'epsnd(o) implique une source crustale constante pour les sediments glaciaires et interglaciaires. Les rapports #8#7sr/#8#6sr et #8#7rb/#8#6sr presentent un fort signal climatique avec des rapports plus forts durant les periodes glaciaires (compris entre 0,714 et 0,717) que les periodes interglaciaires. Ces variations sont aussi interpretees comme etant le resultat de l'alteration chimique qui relache preferentiellement les elements alcalins comme le rb et #8#7sr radiogenique associe. La comparaison de ces traceurs sur une echelle delta #1#8o, montre que les caracteristiques du materiel detritique sont affectees a la fois par la mousson et le climat global. Chacun des traceurs donne une reponse differente aux fonctions forcantes climatiques. La discussion de la these est basee sur la combinaison de ces differents traceurs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (268 p.)
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T PAR11 1997 COL
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013582
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.