Elaboration, caracterisation et modelisation d'heterostructures silicium germanium carbone sur silicium. Applications industrielles des composes a base de si, ge, ou c (filiere iv-iv)

par CYRIL GUEDJ

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Daniel Bouchier.

Soutenue en 1997

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail exploratoire porte sur l'elaboration, la caracterisation, la modelisation theorique et le potentiel industriel des composes a base de silicium, germanium, carbone. Les methodes possibles d'elaboration sont presentees. Les echantillons etudies ont ete realises par rtcvd, uhvcvd, plie, spem et mbe et caracterises par de nombreuses techniques complementaires. Un potentiel interatomique est adapte aux resultats experimentaux, afin de correler l'ordre nanoscopique aux proprietes liees a la microstructure. Cet outil, qui permet de calculer les parametres thermodynamiques a partir d'une repartition atomique, est notamment applique a l'interpretation conjointe des mesures raman, ftir, hrtem et de diffraction x. La microstructure depend de la methode d'elaboration, et un phenomene d'autoorganisation de c par rtcvd est demontre, par un faisceau convergent de caracterisations etayees par des simulations a l'echelle atomique. Les particularites liees a l'epitaxie laser (plie) sont detaillees. Une nouvelle methode de depot (spem) permet d'obtenir pour la premiere fois une couche contrainte contenant 70% de ge et 1. 6 % de c. Au niveau des proprietes thermiques, la mesure de dilatation de couches minces si#1#-#x#-#yge#xc#y constitue une nouvelle methode de dosage de ge et c. Une determination originale du pouvoir thermoelectrique par microscopie photothermique est suggeree. Pour des recuits a plus haute temperature, le carbone precipite sous forme de carbure de silicium incoherent, et l'hypothese d'un milieu devenu lacunaire s'accorde le mieux avec les resultats experimentaux. L'interdiffusion thermique de ge est etudiee quantitativement par diffraction x dans le cas de multipuits quantiques. L'etude controversee de la structure de bande des composes si#1#-#x#-#yge#xc#y est presentee. Les mesures ellipsometriques indiquent que le carbone induit un decalage de +65 mev/%c de e#1, alors que e#2 reste quasiment constant. Ce resultat est analyse dans le cadre de la theorie des potentiels de deformation. Cette etude physique eclaire l'analyse des applications industrielles de la filiere iv-iv, sous l'angle des brevets et des dispositifs, notamment en micro et opto-electronique. La comparaison avec la filiere iii-v paracheve ce memoire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 283 P.
  • Annexes : 765 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013552
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.