Purification de deux proteines de bacillus subtilis reconnues par des anticorps anti-proteine-kinases c

par NAILA ZOUARI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Simone Laurent.

Soutenue en 1997

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Comme c'est le cas chez les eucaryotes, la phosphorylation des proteines sur des residus serine et threonine parait etre un phenomene largement represente chez les bacteries. Cependant, tres peu de ser/thr proteine-kinases ont ete identifiees. Dans cette etude, plusieurs approches ont ete entreprises en parallele pour la recherche de proteine-kinases bacteriennes. Une premiere approche est basee sur la recherche de mutants resistants aux inhibiteurs de la pkc. Un mutant spna95 a ete isole. Il est modifie dans l'horloge du cycle cellulaire. Le gene affecte code la cysteinyl t-arn synthetase. Nous proposons qu'une proteine riche en cysteine, synthetisee en quantite limitante, est impliquee normalement dans le processus d'initiation de la replication du chromosome. Une deuxieme approche, faisant appel a la pcr, basee sur les motifs des proteine-kinases connues, a ete realisee. Cette approche ne nous a pas permis d'identifier de telles proteines. La sequence totale du genome de b. Subtilis explique aujourd'hui ce resultats avec l'absence de genes possedant des motifs classiquement conserves dans les proteine-kinases eucaryotes. Une troisieme approche, basee sur la reconnaissance de proteines de b. Subtilis par des anticorps anti-pkc, a ete entreprise. Deux proteines de 70 et 67 kda reconnues par les anticorps m7 (monoclonal) et -pkc1p (polyclonaux) respectivement, ont ete detectees. Nous avons purifie la proteine p70, et p67, sur la base de leur reconnaissance par les anticorps precites, ceci grace a une etape de fractionnement par le sulfate d'ammonium, de chromatographie deae en hplc et une etape d'electrophorese 2-d, qui a permis le microsequencage des deux proteines. La proteine de 70 kda a ete identifiee comme une his hpr-kinase, enzyme i du systeme pts. Ce resultat a ete confirme par l'existence d'un signal de reconnaissance par l'anticorps m7, de l'enzyme i purifiee a partir d'une souche surproductrice, independamment dans un autre laboratoire, et l'absence de signal chez un mutant delete pour ptsi. La proteine de 67 kda a ete identifiee comme etant une nouvelle proteine de b. Subtilis, homologue du trigger factor de e. Coli, une proteine impliquee dans le repliement des proteines et ayant une activite enzymatique de peptidyl prolyl cis-trans isomerase. Pour expliquer les resultats obtenus dans cette etude, nous proposons que l'enzyme i et trigger factor possedent un motif structural commun avec la pkc.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 204 P.
  • Annexes : 485 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013538
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.