La colonisation limitee des cones de pin cembro (pinus cembra l. ) par les insectes : etude des mecanismes sous-jacents

par LAURENT DORMONT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Alain Roques.

Soutenue en 1997

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans les alpes, les rares etudes menees sur les insectes ravageurs de cones du pin cembro (pinus cembra l. ) ont fourni des resultats tres eloignes de la situation connue chez d'autres essences d'altitude (la faune serait tres pauvre et non-specialisee) ; conduisant a suspecter l'existence d'une barriere de colonisation des cones chez le pin cembro. Une etude considerant l'ensemble de l'aire de repartition du pin cembro a permis de recenser, en plus des trois insectes deja connus (dioryctria abietella, eupithecia abietaria, cecidomyia pini), deux autres especes attaquant les conelets de pin cembro : le charancon polydrusus atomarius et la tordeuse du meleze zeiraphera diniana. Une etude du polymorphisme enzymatique chez des populations de dioryctria abietella provenant de differents hotes n'a pas permis de reveler une adaptation specifique (genetique) de populations de cette espece au pin cembro. Les caracteristiques des signaux visuels et olfactifs fournis par les cones de pin cembro ont ete etudiees. Le bouquet odorant emis par les cones pin cembro ne semble pas contenir de compose specifique a cette essence. Le profil terpenique des odeurs de cones du pin cembro se demarque cependant d'autres coniferes par l'absence du 3-carene, ainsi que par une quantite de terpenes emis apparemment bien plus importante. Des tests en olfactometre de la reponse des adultes de pissodes validirostris aux odeurs de cones de pin a crochets (hote habituel) et de pin cembro ont permis de montrer un effet repulsif des odeurs de cones de pin cembro. La modification artificielle des odeurs de cones de pin a crochets in situ avec des extraits de resine de cones de pin cembro a entraine l'absence d'attaque par les insectes. De jeunes larves de pissodes validirostris sont capables de se developper jusqu'au stade adulte dans un cone de pin cembro. La colonisation limitee des cones de pin cembro par les insectes pourrait proceder, au-dela d'une simple barriere chimique, d'une conjonction de facteurs contraignants pour l'utilisation de cet hote par les insectes. L'ensemble de ces resultats laissent neanmoins penser que le bouquet d'odeurs emis par les cones pourrait jouer un role important dans ce phenomene.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 190 P.
  • Annexes : 264 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013525
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.