Complexation et activation d'acides amines par des cations metalliques

par SOPHIE HOYAU

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Gilles Ohanessian.

Soutenue en 1997

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'association entre cations metalliques et acides amines participe a de nombreux processus biochimiques impliquant des proteines et des enzymes. Ce travail est une contribution a la comprehension fondamentale des processus impliques lors de la complexation d'acides amines par divers cations : les alcalins et cu#+. L'etude du cas simple des complexes de la glycine avec les cations alcalins (li#+, na#+, k#+, rb#+ et cs#+), qui impliquent des interactions essentiellement electrostatiques, nous a permis, apres comparaison avec des grandeurs thermodynamiques experimentales, de valider notre methode de calcul quant a la determination d'affinites cationiques et de predire celles pour les alcalins lourds. Nous nous sommes ensuite interesses a la determination des affinites des vingt acides amines a l'aide du calcul precis de l'affinite de la glycine pour cu#+ et d'une echelle relative determinee experimentalement par la methode cinetique. L'etude des complexes de cu#+ et na#+ avec des acides amines plus gros, la serine et la cysteine, nous a permis de mettre en evidence le role de la chaine laterale et de verifier l'affinite plus importante de cu#+ pour les acides amines soufres (la methionine et la cysteine). Les complexes de petites molecules organiques avec cu#+ et na#+ ont ete etudies afin de mieux comprendre l'interaction de ces cations avec les differents sites basiques impliques dans les acides amines et les peptides. Enfin, les complexes entre na#+ et le plus petit des dipeptides : la glycylglycine ont ete etudies. Les structures obtenues et le calcul des enthalpies et entropies de complexation fournissent un complement precieux pour l'interpretation des resultats experimentaux.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 287 P.
  • Annexes : 173 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013514
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.