Evolution spectrale des galaxies de l'ultraviolet au proche infrarouge etude de l'histoire de la formation d'etoiles

par MICHEL FIOC

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de BRIGITTE ROCCA VOLMERANGE.

Soutenue en 1997

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La connaissance de l'histoire de la formation d'etoiles est une etape fondamentale vers une meilleure comprehension de l'evolution des galaxies. Pour mieux cerner cette histoire, nous avons cree un nouveau modele d'evolution spectrale, pegase (projet d'etude des galaxies par synthese evolutive). Nous decrivons d'abord la construction d'une bibliotheque de spectres stellaires et de traces d'evolution permettant une couverture complete du diagramme hr. Le modele calcule alors l'evolution de la distribution d'energie rayonnee par les etoiles de l'ultraviolet lointain jusqu'au proche infrarouge. Il tient egalement compte de l'emission nebulaire et de l'extinction par les poussieres. L'ajustement, sur un large domaine de longueurs d'onde, de spectres et de couleurs de galaxies observees nous permet de definir des scenarios de formation d'etoiles moyens pour chaque type morphologique. Pour verifier ces scenarios - dits d'evolution en luminosite pure - dans le passe, nous comparons des predictions de comptages de galaxies faibles, dans plusieurs cosmologies, a des observations dans le visible et le proche infrarouge (nombre en fonction de la magnitude apparente, de la couleur, du decalage spectral, fonction de correlation angulaire). Un bon accord est obtenu dans un univers ouvert ou plat avec constante cosmologique, pour une fonction de luminosite locale des galaxies ordinaire. La comparaison a des comptages particuliers, dans l'ultraviolet lointain notamment, revele cependant l'existence d'une population de galaxies naines extremement bleues. Nous en proposons une modelisation, a l'aide d'une formation d'etoiles recurrente, qui permet de satisfaire aux observations. Nous decrivons enfin un nouveau modele tenant compte, dans le calcul du spectre, de l'evolution de la metallicite des populations stellaires. Nous nous interessons en particulier a l'influence du processus d'enrichissement du gaz et de la fonction de masse initiale sur les couleurs. Nous proposons de nouveaux scenarios de formation d'etoiles permettant d'ajuster les galaxies observees localement.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 228 P.
  • Annexes : 216 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MMf.TFioc
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013496
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.