Controle de l'identite cellulaire par les genes multi sex combs et dachshund chez drosophila melanogaster

par FRANCE DOCQUIER

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Pedro Santamaria.

Soutenue en 1997

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Durant ma these, j'ai etudie deux genes qui controlent l'identite cellulaire au cours du developpement de drosophila melanogaster : dachshund (dac) et multi sex combs (mxc), un membre du groupe polycomb (pc-g). Les produits du pc-g sont necessaires pour maintenir reprimes certains genes, dont les genes homeotiques, au cours des divisions cellulaires. J'ai montre que mxc, qui a la particularite d'etre aussi un gene suppresseur de tumeurs, controle egalement la proliferation des cellules germinales. J'ai parallelement realise une mutagenese p, qui a permis d'obtenir un point d'entree moleculaire pres de mxc et de cloner ce gene. La repression par les produits du pc-g entraine un etat de la chromatine au niveau du gene cible qui, une fois etabli, serait transmis de facon stable aux cellules filles. Afin d'etudier ce mecanisme de maintenance, j'ai analyse l'expression du gene rapporteur lacz p(35uz), controle par des sequences regulatrices du gene ubx, en fonction de sa localisation chromosomique, du contexte genetique et du stade de developpement. Mes resultats suggerent fortement que la repression par les produits du pc-g n'est pas irreversible mais resulte d'interactions dynamiques entre tous les elements regulateurs localises a proximite des elements de reponse aux pc-g. L'une des insertions de p(35uz) provoque une transformation proximo-distale (p/d) dominante de la patte, appelee mtl, du second tarse en premier tarse. Ce phenotype est du a une mutation antimorphe du gene dac, qui est requis pour une morphogenese correcte de l'oeil et de la patte. Les analyses genetiques et moleculaires de plusieurs alleles dac#m#t#l suggerent qu'un element regulateur de dac, specifique de la patte, a ete altere. Cette etude a permis de mieux comprendre comment les identites des cellules sont specifiees le long de l'axe p/d de la patte. Ces travaux illustrent la diversite des mecanismes moleculaires impliques dans le controle de l'identite cellulaire durant le developpement.

  • Titre traduit

    Control of cell identity by multi sex combs and dachshund genes in drosophila melanogaster


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 315 P.
  • Annexes : 442 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013488
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.