Etude du dommage d'irradiation dans les aciers de cuve des reacteurs a eau pressurisee

par SALEM MILOUDI

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Louisette Priester.

Soutenue en 1997

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les cuves des reacteurs nucleaires a eau pressurisee sont fabriquees en acier ferritique. Sous l'effet de l'irradiation neutronique, ces aciers se fragilisent ; on observe notamment un accroissement de leur durete, limite d'elasticite, resistance a la traction ainsi que de leur temperature de transition ductile-fragile de la resilience. Selon les materiaux et les types d'irradiation (irradiation electronique ou neutronique), il a ete identifie dans la litterature au moins quatre types d'objets susceptibles de durcir ces materiaux : des complexes atomes de solute-defauts ponctuels, des amas de defauts ponctuels de type lacunaire et/ou interstitiels, des objets riches en cuivre et des atmospheres d'atomes de solute. Les examens menes dans le cadre de notre etude sur les aciers de cuve de dampierre 2 et dampierre 4 irradies aux neutrons ont revele en sonde atomique des objets similaires a ceux observes dans le cadre d'etudes precedentes, portant sur l'acier de cuve de chooz a, c'est a dire des atmospheres d'atomes de si, mn, ni et cu. Les examens effectues en sonde atomique sur des alliages modeles fe-cu irradies aux electrons et aux neutrons mettent l'accent sur l'effet specifique de la cascade de deplacements dans la formation de ces atmospheres. Une analyse des resultats obtenus nous a conduit a suggerer que le durcissement global des aciers irradies aux neutrons est le resultat de la formation de complexes cuivre-defauts ponctuels et d'atmospheres d'atomes de solute. Ces dernieres, probablement formees au coeur des cascades de deplacements, contiendraient une certaine quantite de lacunes. Des traitements de recuit ont ete effectues sur des alliages modeles de type fe-cu irradies aux electrons, et sur des aciers irradies aux neutrons, afin d'ameliorer notre vision du dommage d'irradiation. Une technique d'investigation non destructive (pte) a ete utilisee afin de suivre l'endommagement et la restauration au cours de traitements thermiques, des aciers et alliages irradies aux neutrons et aux electrons.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 167 P.
  • Annexes : 147 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013407
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.