Analyse des variations de structure aerienne de peuplements de mais dans differentes conditions de competition intraspecifique

par GABRIELA SONOHAT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Raymond Bonhomme.

Soutenue en 1997

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La modification de la densite de plantes est, avec le choix de la date de semis, une des techniques culturales les plus importantes qui conditionne la production d'une culture. Malgre le fort developpement actuel des modeles de simulation du fonctionnement des cultures, y compris sur mais, la variable densite de plantes n'est pas reellement prise en compte dans ceux-ci. Ce sera donc l'objectif de ce travail. Une analyse bibliographique selective est presentee, orientee vers la comprehension des processus modifies par les variations de concurrence entre plantes. La presentation des travaux etudies est faite selon trois axes d'analyse : - relations entre production agronomique et densite de plantes, - variations de structure de plantes en fonction de leur densite, - relations taille des plantes /densite de plantes. Les experimentations sont faites, en conditions hydrique et minerale peu limitantes, dans une tres grande gamme de variation de la densite de plantes, avec des dispositions de ces plantes analogues quelle que soit la densite (dispositifs de type nelder), et avec des lignes classiques, a deux densites differentes et a deux ecartements entre rangs differents. Dans les dispositifs de type nelder sont analysees de facon assez fine et detaillee les dynamiques de surface foliaire et de biomasse, pour mettre en evidence les effets de la densite de plantes sur la mise en place des organes vegetatifs. Il ressort de l'ensemble des observations, effectuees en conditions hydrique et minerale peu limitantes, un certain nombre de resultats relativement originaux, ou qui avaient ete signales de facon qualitative, mais sans analyse fine. Une analyse comparee des resultats obtenus sur les dispositifs nelder et de ceux obtenus sur les semis classiques, en ligne, monte qu'en utilisant des variables basees sur les distances entre plantes il est possible de tenir compte a la fois des effets de densite et de disposition des plantes. L'ensemble des resultats obtenus est integre dans un modele simple de fonctionnement d'une culture, generant des dynamiques de surface foliaire et de biomasse coherentes avec les observations.

  • Titre traduit

    Analysis of variations in shoot structure of corn populations under different conditions of intraspecific competition


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 153 P.
  • Annexes : 95 REF.

Où se trouve cette thèse ?