Les trnas mitochondriaux de la levure s. Cerevisiae : recherche des genes nucleaires qui interviennent dans le processus de maturation de l'extremite 3'

par Teresa Rinaldi

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de MONIQUE BOLOTIN FUKUHARA.

Soutenue en 1997

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le travail de recherche presente dans cette these a ete effectue dans le but de rechercher des proteines associees a la biogenese de trnas mitochondriaux chez s. Cerevisiae. Le principe general s'appuie sur la recherche de mutations compensatrices d'un defaut de maturation d'un trna mitochondrial present dans la souche mutante ts932. Celui-ci possede une mutation dans le trna#a#s#p mitochondrial qui empeche la maturation a l'extremite 3' du gene, probablement parce que la mutation cause un changement de conformation du trna mute de telle sorte que l'endonuclease 3' n'est pas capable de maturer le transcrit. Le phenotype de la souche mutante est une thermosensibilite sur milieu glycerol a 36c. Grace a ce phenotype, j'ai pu isoler des suppresseurs multicopie. Ce sont de genes qui, lors qu'ils sont presents en haut nombre de copies dans la cellule, codent pour un produit qui supprime le defaut de maturation; meme si le role de ces proteines est different a l'etat physiologique, on peut avancer des hypotheses sur le mecanisme de suppression et leur relation avec le trnas. Trois genes ont ete ainsi isoles qui suppriment le phenotype thermosensible : deux d'entre eux codent pour l'aspartyl-trna synthetase et le facteur d'elongation mitochondrial, proteines qui sont impliquees directement dans la synthese proteique mitochondriale. Le troisieme gene a une fonction inconnue. Une autre approche pour la comprehension du mecanisme de la maturation des trnas, a ete la selection de revertants mitochondriaux et nucleaires du mutant ts932 ; dans ce cas, on recherche une deuxieme mutation qui permet la croissance a la temperature non permissive. La deuxieme mutation obtenue dans les revertants mitochondriaux isoles permet de nouveau la maturation du trna#a#s#p ; parmi les revertants nucleaires, r117 a ete etudie en detail ; il contient un gene nucleaire suppresseur (su-) qui permet, a l'etat heterozygote, la maturation du trna#a#s#p. L'allele sauvage su+ a ete clone et appele mpr1. Les phenotypes observes dans un contexte mpr1 (su-) sont pleiotropes : defaut du cycle cellulaire, de la reponse au stress et de la proliferation mitochondriale. Ce gene est essentiel et conserve pendant l'evolution, de la levure a l'homme et les experiences presentees dans cette these indiquent que mpr1p pourrait etre une proteine regulatrice du proteasome.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 231 P.
  • Annexes : 272 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013348
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.