Etude structurale de deux ligands peptidiques des canaux potassium et comparaison de leur site d'interaction

par MARC DAUPLAIS

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de NADEGE JAMIN.

Soutenue en 1997

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La noxiustoxine, extraite du venin du scorpion mexicain centruroides noxius hoffmann, fut la premiere toxine animale dont l'activite sur les canaux potassium ait ete mise en evidence. Les experiences classiques de rmn biologique furent effectuees, aboutissant a la definition de 572 contraintes de distances et de 42 contraintes angulaires. 39 structures furent calculees, en utilisant les logiciels diana et x-plor. Ce nombre eleve de contraintes a conduit a des structures bien definies (ecart-type de 0,75 a). La noxiustoxine adopte un repliement similaire a celui observe chez les toxines de scorpions de la meme famille, constitue d'un feuillet relie a une helice par deux ponts disulfure et appele repliement /. Une comparaison avec les structures de toxines homologues a permis de montrer des differences dans l'incurvation de l'helice et dans l'angle forme par la direction du feuillet et l'axe de l'helice, mettant en evidence une plasticite du motif /. La bgk, de l'anemone de mer cubaine bunodosoma granulifera, fut la premiere toxine d'anemone dirigee contre les canaux potassium a etre isolee. 767 contraintes de distance et 12 contraintes angulaires furent deduites des experiences rmn classiques, conduisant a des structures bien definies (ecart-type de 0,8 a). Le repliement de la bgk est compose de deux helices (9-16 et 24-30). Une etude fonctionnelle fut menee parallelement a la resolution de la structure. Chez la bgk, comme chez les toxines de scorpions, les residus dont la mutation entraine la plus forte perte d'affinite sont une lysine et une tyrosine. Or, les paires lysine-tyrosine sont superposables sur les structures de la bgk et de la toxine de scorpion charybdotoxine. En outre, ces deux residus sont conserves chez toutes les toxines des deux familles. Cette paire de residus semble constituer un determinant commun utilise par les toxines de scorpion et d'anemone pour se lier aux canaux potassium.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 167 P.
  • Annexes : 134 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013341
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.