Contribution de la géodésie à l'étude de grands décrochements actifs associés à des zones de subduction à convergence oblique : exemples de la grande faille de Sumatra et de la faille Philippine

par Thierry Duquesnoy

Thèse de doctorat en Géophysique

Sous la direction de Michel Sébrier.

Soutenue en 1997

à Paris 11 .


  • Résumé

    La repetition de mesures geodesiques sur des reseaux implantes autour des failles de sumatra et philippines a permis de quantifier les vitesses de deplacement le long de ces accidents tectoniques majeurs, de comprendre le comportement sismogeniques de ces failles et de contraindre les etudes de geodynamique regionale. Les mesures geodesiques le long de la grande faille de sumatra montrent que les segments etudies ont un comportement sismique. Dans le sud de l'ile, un seisme de magnitude 6. 8 a rompu le segment etudie de la faille entre deux epoques de mesures du reseau. En revanche, dans la partie centrale, le segment de la faille etudie est bloque entre les epoques de mesures. L'etude du mouvement en champ lointain donne une vitesse le long de la faille de 27 mm par an. Cette etude montre egalement une dissymetrie des deformations entre les lanieres situees a l'est et a l'ouest de la faille. La vitesse de decrochement le long de la faille philippine est plus rapide que la vitesse le long de la faille de sumatra. L'ensemble des resultats geodesiques sur la partie centrale des philippines conduit a une vitesse de 31 a 35 mm/an. Cette vitesse est plus elevee que la vitesse deduite des etudes tectonique et cinematique. Ces etudes prealables sont mal contraintes ou utilisent des hypotheses trop simplificatrices. Contrairement aux segments etudies de la faille de sumatra, les segments de la faille philippine etudies ont un comportement totalement ou en partie asismique. Toutefois, il existe de la deformation dans le voisinage proche de la faille. Ces deformations sont liees a la non-continuite dans le temps des deplacements le long de la faille. Enfin, l'etude geodesique et sismologique sur l'ile de leyte a permis de montrer l'existence d'une branche de la faille philippine jusqu'alors non identifiee.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (210 f.)
  • Annexes : 119 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T PAR11 1997 DUQ
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013331
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.