Imagerie laser par synthese d'ouverture : theorie et validation experimentale

par Ludovic Poupinet

Thèse de doctorat en Physique

Under the supervision of RENE JALIN.

Soutenue en 1997

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons etudie theoriquement et experimentalement une technique d'imagerie active par synthese d'ouverture. Une source laser eclaire un objet. Le champ optique retrodiffuse par ce dernier est mesure par un detecteur mobile. La detection heterodyne permet au detecteur de mesurer la phase et l'amplitude du champ. Le deplacement du detecteur permet d'effectuer ces deux mesures en differents points de l'espace. Un algorithme de deconvolution reconstruit ensuite une image de l'objet eclaire. Cet algorithme, en connaissant le support de l'objet, complete les mesures effectuees et reconstitue ainsi le champ optique dans une pupille virtuelle. L'etude theorique de cette methode permet d'en definir les limites de validite (dimensions de l'objet, configuration de mesure), d'etablir les performances que l'on peut attendre (rapport signal a bruit, champ de vision, resolution) et enfin, de mettre l'accent sur les points delicats de la realisation experimentale (precision de deplacement, connaissances a priori de l'objet). Un montage experimentale de validation est defini puis realise. Le deplacement du detecteur est assure, virtuellement, par un periscope de position et d'ecartement variables permettant d'adresser differents points d'un plan. Les variations de chemin optique dans la voie signal doivent etre compensees avant la reconstruction. Le montage experimental est teste avec divers objets. Les resultats obtenus demontrent la validite de la methode et permettent de mettre en avant les points qui peuvent etre ameliores. En conclusion, cette technique d'imagerie permet une grande souplesse dans le traitement des donnees. En effet, les memes mesures peuvent etre utilisees pour reconstruire des images avec differentes focales, pour analyser le front d'onde retrodiffuse, ou determiner la distance separant l'objet du detecteur. Cette souplesse ouvre de larges perspectives d'applications.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter library

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 203 P.
  • Annexes : 54 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013312
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.