Variation de trois types de marqueurs genetiques dans l'evolution de l'espece oryctolagus cuniculus : aspects moleculaires et relations avec la biologie et la structure des populations

par FLORENCE MOUGEL

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de MONIQUE MONNEROT.

Soutenue en 1997

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Trois marqueurs genetiques ont ete utilises pour mesurer l'impact de l'organisation sociale et de l'histoire (dispersion naturelle et dirigee par l'homme) du lapin de garenne sur la structure genetique des populations. Les modalites d'evolution de chacun de ces marqueurs ont ete etudiees. Les microsatellites se comportent apparemment comme des marqueurs neutres. La region de controle de l'adn mitochondrial, par contre, presente une variabilite tres fluctuante le long de sa sequence, probablement en liaison avec differents signaux. Le gene codant pour la partie constante de la chaine legere des immunoglobulines, enfin, est clairement soumis a une selection diversificatrice. L'analyse conjointe de ces marqueurs a permis de confirmer l'existence de deux sous-especes. Elle montre d'autre part que ces deux groupes ne sont pas isoles du point de vue reproductif et qu'ils ont ete remis en contact relativement recemment. Ils sont cependant probablement issus tous deux de populations localisees sur la peninsule iberique. Sur le territoire francais, parmi toutes les populations etudiees, une seule s'est apparemment constituee naturellement, les autres etant le resultat de l'activite humaine. Au sein des populations, enfin, il existe des sous-ensembles, les colonies, qui se comportent comme des unites panmictiques. L'absence de consanguinite sur de si petites unites est probablement liee a la migration differentielle suivant les sexes dont les traces sont visibles d'un point vue genetique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 368 P.
  • Annexes : 327 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013225
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.