Etude de la penetration et de la distribution cellulaire d'oligonucleotides modifies. Effets biologiques in vitro

par FLORENCE ETORE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de TRUNG LE DOAN.

Soutenue en 1997

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les principaux objectifs de ce travail sont d'evaluer la stabilite, l'internalisation et la distribution intracellulaire d'oligonucleotides antisens d'interet therapeutique potentiel. Les oligonucleotides utilises sont en structure phosphorothioate ou phosphodiesters. Les phosphodiesters ont ete couple au cholesterol en position 3,7 ou 22 de cette molecule. Une methode de determination du contenu cytosolique des cellules (macrophages peritoneaux de souris et cellules musculaires lisses aortiques de rat) a ete mise au point. Elle est basee sur la permeabilisation controlee de la membrane plasmique en utilisant un detergent doux la digitonine. Le controle de la permeabilisation est effectue a l'aide de marqueurs de certains compartiments cellulaires, la lactate deshydrogenase pour le cytosol, le dextrane-rhodamine et l'hexosaminidase pour les endosomes et les lysosomes. Les resultats montrent que les phosphodiesters et les phosphorothioates sont hautement disponibles dans le cytosol (50% des especes internalisees) contrairement aux oligonucleotides portant un groupe hydrophobe (fluoresceine, ou cholesterol) qui sont sans doute moins diffusibles. Nous avons pu tester l'effet biologique in vitro de ces oligonucleotides dans le cadre de deux problematiques le sida et la restenose apres angioplastie. La derniere partie etudie les interactions des oligonucleotides couples au cholesterol avec les lipoproteines plasmatiques de basse densite (ldl), et en particulier le ciblage des cellules de kupffer hepatiques par les ldl lactosylees vectorisant des oligonucleotides


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 218 P.
  • Annexes : 151 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013200
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.