Etude des decroissances par neutrons des resonances geantes excitees dans les reactions de diffusion inelastique d'argon sur des cibles de zirconium : une signature des etats multiphonons

par VERONIQUE PASCALON ROZIER

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de NINET FRASCARIA.

Soutenue en 1997

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans les reactions de diffusion inelastique d'ions lourds, au voisinage de l'angle d'effleurement, on excite avec une grande section efficace differentielle les resonances : geantes (rg), premier quantum de vibration du noyau ainsi que les harmoniques superieures : les etats multiphonons. En etudiant la decroissance de ces etats par particules, neutrons ou protons, on est capable d'obtenir une signature de l'etat a deux phonons. Nous avons effectue deux reactions de diffusion inelastique d'#3#6ar a 44mev/u sur des cibles de #9#0zr et #9#4zr au ganil en coincidence avec les neutrons detectes dans le multidetecteur eden. Un des buts etait d'observer une eventuelle difference de structure de ces etats entre le #9#4zr et le noyau magique #9#4zr. L'analyse des spectres inelastiques inclusifs et en coincidence avec les neutrons detectes met en evidence une structure pouvant etre l'etat a deux phonons. On construit alors les spectres en energie manquante pour la rg, a partir duquel nous avons mesure la composante dite directe qui donne des informations sur la structure microscopique de la rg, evaluee a 8% environ dans les deux isotopes en competition avec la decroissance du noyau thermalise dite statistique. Les etats a plusieurs phonons sont interpretes comme des rg construites sur d'autres rg, faiblement couplees. La decroissance directe de l'etat a deux phonons est alors identique a celle de l'etat a un phonon (rg). La correspondance entre le resultat d'une simulation basee sur ce principe et les donnees demontre que l'on a observe l'etat a deux phonons dans les deux isotopes consideres. Nous avons presente un developpement theorique base sur des calculs rpa montrant que l'etat a deux phonons est tres harmonique. Ce resultat est en accord avec les observations de l'etat a deux phonons dans des noyaux de masse variant de 12 a 208 excites par des sondes tres differentes de celle presentee ici.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 23 P.
  • Annexes : 71 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013185
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.