Caracterisation de la famille de genes codant les proteines kinases homologues a snf1, chez arabidopsis thaliana. Contribution a l'etude de leur fonction chez les plantes superieures

par PHILIPPE LESSARD

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Martine Thomas.

Soutenue en 1997

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les proteines kinases (pk) sont des elements cle des cascades de transduction de signaux. Certaines ont ete particulierement conservees au cours de l'evolution. Les pk de la famille snf1, que l'on retrouve chez les animaux et les plantes, sont impliquees dans la regulation de l'expression des genes reprimes par le glucose, chez saccharomyces cerevisiae. Prealablement a ce travail, un gene d'arabidopsis thaliana (akin 10) homologue a snf1 avait ete caracterise dans notre laboratoire. Nous avons identifie les deux autres membres de la famille akin chez arabidopsis thaliana. Les deux genes correspondants ainsi qu'un adnc ont ete isoles et caracterises. Les genes akin10 et akin20 presentent des profils d'expression semblables au cours du developpement de la plante alors que le gene akin30 n'est pas exprime dans les organes etudies. Le sequencage d'une region de 12 kpb situee en amont du gene akin30 a permis d'identifier trois nouveaux genes, athydro, atpk et atoao, codant respectivement pour une proteine hydrophile, une proteine proche de la famille cdc2 et une proteine sans caracteristique particuliere. Par ailleurs, l'etude de la fonction de cette famille de pk chez les plantes superieures a ete initiee par la construction de plantes transgeniques d'arabidopsis thaliana presentant une modulation de l'expression du gene akin10. Les resultats obtenus indiquent que la proteine akin10 joue un role fondamental dans la plante et interviendrait notamment dans la voie de signalisation de l'etat glucidique de la cellule en regulant, entre autres, l'expression des genes d'invertase vacuolaire et de l'isocitrate lyase. L'implication des genes de la famille akin dans la transduction du signal sucre ouvre des perspectives concernant la manipulation de la repartition des reserves carbonees chez les vegetaux superieurs


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 244 P.
  • Annexes : 288 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013184
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.