Heterochromatine, organisateurs nucleolaires et evolution du genome chez quelques especes vegetales : cas particulier du genre hypochaeris

par MALIKA CERBAH

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de SONJA SILJAK.

Soutenue en 1997

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Au cours de ce travail, nous avons cherche a comprendre l'evolution de l'heterochromatine et des organisateurs nucleolaires (nors) ainsi que leur implication dans les remaniements chromosomiques, a travers l'etude de plusieurs exemples du regne vegetal (hypochaeris, phoenix dactilifera, acacia, armeria, picea, hyoseris). L'etude approfondie de l'organisation du genome, dans le complexe d'especes d'hypochaeris (asteraceae) aux niveaux chromosomiques, nucleaires et moleculaires respectivement par des methodes de banding, hybridation in situ, cytometrie en flux et phylogenie moleculaire avec les espaceurs internes (its) de l'adn ribosomal. La localisation d'heterochromatine riche en bases gc, principalement dans les nors et des loci ribosomiques 18s-5. 8s-26s et 5s, a permis de suggerer que certains mecanismes de remaniements chromosomiques tels qu'inversions paracentriques et fusions centriques sont apparus au cours de l'evolution de ce groupe d'especes. L'heterochromatine aurait alors l'effet de faciliter ces restructurations. Le phylogenie moleculaire a revele, que l'evolution du genome dans le genre hypochaeris, a ete accompagnee d'une dysploidie ascendante et descendante a partir d'un nombre chromosomique de base x = 4, contrairement a l'hypothese courante. La quantite d'adn a evolue plutot par des pertes de sequences repetees dispersees dans certaines lignees et par des gains dans une lignee et les remaniements chromosomiques ont engendre une diminution du nombre de loci adnr a partir de deux loci d'adnr 18s-2. 8s-26s. L'heterochromatine et les nors se sont reveles egalement de bons marqueurs pour l'etude de l'organisation ou de l'evolution du genome dans chacun de nos exemples. Nos resultats montrent qu'une variation de la taille des bandes autours des nors n'est pas necessairement reliee a une variation de la taille des nors et n'influence pas leur activite (armeria et hyoseris). Dans la majorite de nos exemples, une diminution du nombre de nors a ete observee a la suite de remaniements chromosomiques conduisant ou non a une dysploidie, ou a la suite de la polyploidisation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 VOL., 219 P.
  • Annexes : 200 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013173
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013174
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.