La sculpture polonaise 1887-1918 : entre les influences francaises et la quete d'un style national

par Malgorzata Dabrowska-Szelagowska

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Pierre Vaisse.

Soutenue en 1997

à Paris 10 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    A la fin du siecle dernier, la sculpture polonaise subordonnee au role patriotique, reste traditionnelle dans ses moyens et dans son contenu. L'affirmation de l'independance (sujets a signification patriotique, motifs populaires, principes de construction censes passer pour nationaux) et la quete de modernite (les influences francaises) determinent deux axes majeurs de son developpement. De frequents voyages de nos sculpteurs a paris accelerent l'ouverture a l'art actuel, a commencer par les secousses timides du realisme empruntes a dalou et carpeaux. C'est l'oeuvre de rodin qui apporte un affranchissement salutaire. L'adoption de ses methodes, la fascination par son univers spirituel, la reprise de ses motifs se conjuguent pourtant avec les inspirations venues de la creation litteraire. La reevaluation du langage artistique s'effectue, les transitions entre les courants esthetiques s'effacent. Les moyens impressionnistes sont utilisees a rebours, l'ouverture vers l'expresssionnisme s'amorce ; les signes avant-coureurs du cubisme et de l'abstraction apparaissent dans les oeuvres art nouveau et symbolistes. Les artistes inspires par le maitre s'ecartent resolument de ses modeles. Dans les annees dix, le nouveau classicisme et l'archaisme dominent la problematique artistique et orientent vers la recherche consciente de valeurs sculpturales, les eleves polonais de bourdelle y apportent une contribution particulierement importante. Le cubisme stimule plus la reflexion critique que des realisations concretes. Il fusionne bientot avec l'art populaire en une version de l'art deco, haussee au rang de style national. Les oeuvres concues entre 1900 et 1918 traitent d'une maniere originale les problemes formels abordes par l'art europeen de cette epoque. Meme si la sculpture francaise a joue le role d'impulsion majeure, l'art polonais garde un aspect independant. Certaines convergences peuvent etre considerees comme symptomes sinon du style, au moins du caractere national.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol., 914 p.
  • Notes : THESE NON CORRIGEE
  • Annexes : 999 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 97 PA10-213 (1-3)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.