LES ÉGLISES DE L'ANCIEN DIOCÈSE D'AUXERRE DU MILIEU DU XIe AU DEBUT DU XIIIe SIÈCLE : étude historique et monumentale

par Chantal Arnaud

Thèse de doctorat en Histoire de l'art et archéologie

Sous la direction de Jean-Pierre Caillet.

Soutenue en 1997

à Paris 10 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail est base sur une double approche historique et architecturale du diocese d'auxerre. La zone d'etude est donc determinee par un espace geographique qui procede d'une definition historique. L'etude du paysage religieux entre le milieu du xie et le debut du xiiie siecle atteste le role predominant de l'evoque, puis des seigneurs, ainsi que l'adoption rapide de la reforme religieuse impulsee par la papaute et la mise en place de reseaux d'edifices dependants. La synthese architecturale, reposant sur une etude prealable de chaque edifice, atteste l'absence de caracteres specifiques pour la region et met en valeur la contemporaneite de plusieurs styles de construction qui ne peuvent etre rattaches, de facon systematique, ni a une zone geographique precise, ni a une influence particuliere. La mise en situation de ce corpus dans le contexte des regions environnantes fait ressortir, pour les principaux edifices, les elements issus d'un savoir-faire local et ceux resultant d'une influence plus lointaine. On constate que les eglises rurales ont une architecture dont les styles ne correspondent pas forcement a ceux des grandes constructions. Pour ces petits edifices, confronter l'histoire et l'architecture permet d'etablir des relations entre les reseaux de dependances, les phases de constructions et les influences architecturales potentielles. Ainsi peut-on constater que les eglises dependant de l'eveque d'auxerre et de son chapitre ont ete vraisemblablement reconstruites par un meme "atelier" au milieu du xiie siecle : les formules architecturales adoptees sont impregneesde la tradition romane bourguignonne a laquelle s'integre un vocabulaire issu du nord de la loire. Quant aux dependances de l'abbaye saint-germain d'auxerre, elles ont ete reconstruites a la fin du xiie siecle : les nouveautes architecturales, presentes au nord du diocese, telle la voute sur croisee d'ogives, sont alors suivies massivement. L'explication de ces choix est sans doute a rechercher dans la personnalite des patrons des etablissements-presentateurs. Ce travail a ainsi cherche a poser de maniere nouvelle la question des influences pour les edifices ruraux en redefinissant la place des grands monuments, d'une part, et celles des patrons, d'autre part.


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par Société des sciences historiques et naturelles de l'Yonne à Auxerre

Les églises de l'ancien diocèse d'Auxerre : du milieu du XIe siècle au début du XIIIe siècle : étude historique et monumentale


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol., 1224 p.
  • Notes : THÈSE NON CORRIGÉE
  • Annexes : 531 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 97 PA10-212 (1-4)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par Société des sciences historiques et naturelles de l'Yonne à Auxerre

Informations

  • Sous le titre : Les églises de l'ancien diocèse d'Auxerre : du milieu du XIe siècle au début du XIIIe siècle : étude historique et monumentale
  • Détails : 1 vol. (1051 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 269-294. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.