Verification morpho-syntaxique et structure de la phrase en arabe

par Mohamed Naji

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Jacqueline Guéron.

Soutenue en 1997

à Paris 10 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le systeme verbal de l'arabe met en opposition deux formes verbales principales: le verbe dit perfectif (perf. ) et le verbe imperfectif (imperf. ). Ces deux verbes se distinguent sur les plans morphologique et syntaxique. En particulier, le verbe imperf. Est caracterise sur le plan morphologique par la realisation du trait de la personne sous la forme de prefixe et par le fait qu'il porte des suffixes casuels. Sur le plan syntaxique, ce verbe se comporte comme un modifieur nominal. Dans ce travail, nous avons elabore une analyse qui fait decouler les proprietes de imperf. De sa structure morpho- syntaxique. Cette these est organisee en trois parties. Dans la premiere partie, nous avons montre que la morphologie casuelle de imperf. Ne peut pas etre simulee a la morphologie structurale nominale, parce qu'elle ne constitue pas un objet de verification morpho-syntaxique dans les categories fonctionnelles. Dans la deuxieme partie, nous avons montre la difference entre imperf. Et les participes, et nous avons detecte la limite entre les deux. En particulier, les vrais participes se caracterisent par un temps tres faible qui est fusionne dans le complementeur en lexique. Dans la troisieme partie, nous avons examine le comportement de la negation et la modalite temporelle qui apparaissent avec imperf. Nous avons avance une hypothese selon laquelle la negation et la modalite temporelle verifient le trait categoriel verbal de la categorie temps au detriment de imperf, et nous avons generalise cette analyse sur la modalite temporelle et la negation en anglais. A la fin de cette partie nous avons montre comment la realisation morpho-syntaxique de la morphologie flexionnelle sous la forme de morphemes libres ou de morphemes lies influence l'ordre des mots et la structure de la phrase. Notre travail a des consequences theoriques sur l'approche de la morphologie distribuee de halle et marantz (1993) et sur le programme minimaliste de chomsky (1995). Nous sommes parvenus a etablir une relation entre la position des morphemes par rapport au mot et la theorie de la verification adoptee par chomsky (1995) dans le programme minimaliste. En plus, nous avons demontre que la verification des traits categoriels des categories fonctionnelles peut se faire avec d'autre materiel fonctionnel, sans le deplacement des categories lexicales.


  • Résumé

    The arable verbal system is characterised by opposing two main verbal forms. The first is known as the perfective verb (perf. ) and the second is known as the imperfective verb (imperf. ). While the perf. Verb behaves syntactically and morphologically as a full verb, the imperf. Verb shares some nominal and participial properties. It is distinguished by bearing case suffixes, and by the prefixation of the person feature. From the syntactic point of view, imperf can behave as a modifier of a nominal category. In this work, we have developed an analysis which attributs the nominal and participial properties of the imperf. To its morpho- syntactic structure. Our analysis is developed into three chapters. In the first one, we have prouved that imperf. Case morphology, and verbal case in general, can not be identical to the structural case morphology. Unlike nominal case morphology, verbal case morphology is not a subject to the checking theory. In the second chapter, we have argued that imperf. Is a true verbal form, in spite of the fact that it behaves, in some contexts, like a nominal modifier. Thus, we have detected the limit between participles and imperf. By showing that participial structures have a weak tense specification which is associated to the complementizer by a fusion operation in the lexicon. In the third chapter, we have studied the behaviour of temporal negation and modality that appear with the imperf. . Therefore, we have developed an hypothesis according to which temporal negation and modality check the verbal feature of the tense category, instead of the imperf. Verb. We have generalised this hypothesis to temporal modality and negation in english. Our work has some important consequences and implications on the approach of the distributed morphology proposed by halle and marantz (1993) and on the minimalist program advanced by chomsky (1996). We have been able to establish a relation between the position of morphemes on the word and the checking theory proposed by chomsky in the minimalist program. Furthemore, we have shown that categorial features of functional categories can be checked without moving the lexical categories.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par Presses universitaires du Septentrion à Villeneuve d'Ascq

Vérification morpho-syntaxique et structure de la phrase en arabe


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 497 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 228 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 97 PA10-133
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par Presses universitaires du Septentrion à Villeneuve d'Ascq

Informations

  • Sous le titre : Vérification morpho-syntaxique et structure de la phrase en arabe
  • Dans la collection : Thèse à la carte
  • Détails : 1 vol. (497 p.)
  • ISBN : 2-284-01633-2
  • Annexes : Bibliogr. p. 483-497. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.