Competitivite globale des firmes multinationales et effets de dimension

par Loïc Renard

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Pierre Grou.

Soutenue en 1997

à Paris 10 .


  • Résumé

    Cette these a pour objet l'etude de la relation entre la competitivite (c) globale des firmes (f) multinationales (f. M. N. ) et les effets de dimension (e. D. ). Le caractere concomitant de la globalisation des plus grandes f. M. N. Et de la place de plus en plus importante prise par celles-ci dans l'economie mondiale pose la question des modes de croissance de ces f. Pour nous, la c globale des f. M. N. S'explique par la valorisation par ces f de la c-cout et de la c-differenciation (d) sur un espace mondial en relation avec les e. D. , les avantages (a) lies a la taille des f. Nous declinons la d des f en trois composantes : l'innovation, la variete des produits et la proximite de celles-ci avec leurs marches. Certaines f. M. N. Associent la c-cout et la c-d sous ses trois formes sur une echelle mondiale grace aux e. D. Les theories qui ne prennent pas en compte la d ou pour lesquelles la d s'oppose a la dimension des f ou qui rendent contradictoires l'a cout et l'a de d pour analyser la c des f sont rejetees. D'apres nous, c'est l'a de cout lie aux e. D. , c'est a dire les economies de dimension, qui explique la croissance des plus grandes f de la fin du xviiieme siecle jusqu'en 1920. Apres 1920, c'est l'a de d associe aux e. D. Qui motive le developpement de ces f. L'a de cout ne disparait cependant pas (premiere partie). La relation entre le cout et les e. D. D'une part et entre la d et les e. D. D'autre part est ensuite etudiee de maniere theorique. A partir de 1980, les plus grandes f. M. N. Valorisent la c-cout et la c-d en relation avec les e. D. A un niveau mondial, leurs strategies deviennent globales. La concurrence oligopolistique entre les plus grandes f. M. N. Devient elle aussi globale sous l'impulsion des e. D. (deuxieme partie). L'innovation globale des f. M. N. , la variete globale des produits des f. M. N. Et la proximite globale des f. M. N. Avec leurs marches s'associent aux e. D. Ainsi, la d globale des f. M. N. Et les e. D. Sont reunis. Enfin, nous montrons avec une etude de cent des plus grandes f. M. N. En 1994 qu'a la fois l'a cout et l'a de d sont complementaires avec les e. D. Et que ces deux facteurs de c sont compatibles ensemble avec les e. D. Et ceci, a une echelle mondiale (troisieme partie).


  • Résumé

    This thesis has for purpose the study of the relationship between global competitiveness (c) of the multinational firms (m. N. F. ) and size effects (se). The coincident aspect of globalization of the biggest m. N. F. And of the increasing importance of these ones in the world economy arouses the question of the growth modes of these firms (f). To us, global c of m. N. F. Is explained by the value given by these f to cost-c and differenciation (d)-c on a world basis and in relation with se, the advantages (a) resulting from the firms' size. We analyze three components of the firms' d : innovation, variety and proximity of these ones with their markets. Some m. N. F. Associate cost-c and d-c in its three forms on a world scale thanks to se. Theories that do not consider d, which oppose d to c or make contradictory cost-a and d-a to explain firms' c are criticized. According to us, it is cost-a related to se that leads m. N. Fs' growth from the end of the xviiith century till 1920. After 1920, it is d-a that justifies the development of these firms. Cost-a remains (part 1). The link between cost and se on the one hand and between d and se on the other hand is then studied in a theoretical way. After 1980, the biggest m. N. F. Improve cost-c and d-c with se and this, at a world level. Their strategies become global. Oligopolistic competition between the biggest m. N. F. Becomes also global, under the impulse of the se (part 2). F. M. Ns' global innovation, global products variety and global proximity with their markets are associated with se. Thus, f. M. Ns' global d and se are combined. At last, we examine hundred of the biggest m. N. F. In 1994 to demonstrate that both c-a and d-a are complementary with se and that these two c factors can go together with se and this, at a world scale (part3).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 658 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 219 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 97 PA10-131 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.