Theon de smyrne, philosophe platonicien : modeles mecaniques en astronomie grecque

par Joëlle Delattre

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Annick Charles-Saget.

Soutenue en 1997

à Paris 10 .


  • Résumé

    Deux parties distinctes constituent la these : la traduction annotee du texte de theon de smyrne est suivie de quelques annexes, en particulier d'un index des mots grecs et d'un index des auteurs cites. Quant a l'argument proprement dit, il est compose comme une introduction a la lecture de cette traduction. Le point y est fait sur la personne, la vie et l'oeuvre de cet auteur grec du ile siecle assez meconnu, sur l'originalite et les particularites de sa demarche, sur le sens de son choix pour la philosophie de platon. Sont etudies ensuite les differents modeles calculatoires, harmoniques, geometriques et stereometriques auxquels theon recourt dans la double elaboration d'une theorie platonicienne de l'harmonie et d'une theorie platonicienne de l'astronomie. En effet, ces theories ne contribuent pas vraiment a l'amelioration des savoirs musicaux et astronomiques dont elles se chargent de la transmission, mais plus exactement elles semblent n'avoir pour seule fin que la clarification d'une theorie platonicienne de l'ame.


  • Résumé

    The thesis consists of two main features. First, the translation of theon of smyrna's text, full annotated, is followed by several complementary studies, in particular an index of the greek terms and an index of the authors. Then, the genuine argument is written as an introduction to this translation. About the writer, his life and his work, it is given a presentation of all what is known of this greek author of the second century. The originality and the particularities of his way of reasoning and of writing are studied, and the reason why he did choose platon's philosophy. Then the different mechanical patterns, in computing, harmonizing, and geometrically and stereometrically adjusting which theon uses in building both a platonic theory of harmony and a platonic theory of astronomy, are studied too. It is shown that these theories do not contribute to a better level of the knowledge in music and astronomy, but rather to the enlightening of a theory of the soul.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 540 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 588 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 97 PA10-85 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.