Le rôle du style cognitif dans la suggestibilité hypnotique : l'influence des capacités d'imagerie et d'absorption sur les réponses à trois suggestions d'hallucination positive

par Élisabeth Grebot

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jean-Michel Petot.

Soutenue en 1997

à Paris 10 .


  • Résumé

    Ce travail doctoral est consacré à l'étude des relations entre certaines sous-capacités d'imagerie et certaines dimensions de la suggestibilité hypnotique. Dans le champ de l'imagerie, nous avons validé le questionnaire de style cognitif de Paivio (individual differences questionnaire), le questionnaire de contrôle et de vivacité de l'image de Switras (survey of mental imagery) et un questionnaire expérimental d'imagerie soutenue. Le contrôle, la vivacité et l'imagerie soutenue sont évalués dans quatre modalités : visuelle, auditive, somesthesique et kinesthésique. Lors d'une session individuelle, nous avons administré a 81 sujets trois suggestions d'hallucination selon un ordre randomisé : une suggestion d'hallucination visuelle, une suggestion d'hallucination musicale et une suggestion d'hallucination somesthesique. Trois dimensions de la suggestion sont estimées : la suggestibilité idéationnelle, la suggestibilité motrice et la suggestibilité subjective involontaire. Pour chaque suggestion, la perte de contrôle idéationnel joue un rôle moteur dans la production d'une réponse motrice involontaire aux suggestions c'est-à-dire dans la perte de contrôle moteur. Cette relation confirme la théorie néo-dissociative de la suggestibilité hypnotique et infirme la théorie idéomotrice. Entre l'imagerie et la suggestibilité, nos résultats montrent deux relations modales : premièrement, entre la vivacité et la suggestibilité idéationnelle et deuxièmement, entre la capacité d'imagerie soutenue et la suggestibilité involontaire subjective. La conception analytique de l'imagerie est confirmée puisque la vivacité et l'imagerie soutenue entretiennent des relations différentes avec les trois dimensions de la suggestibilité. De plus, la différenciation des sous-capacités d'imagerie comme la vivacité et l'imagerie soutenue semble être susceptible d'expliquer les résultats contradictoires obtenus dans la plupart des recherches.


  • Résumé

    This doctoral work studies relations between some sub-capacities of imagery and some dimensions of hypnotic suggestibility. In the domain of imagery, we have validated the inventory of cognitive style of Paivio (individual differences questionnaire), the questionnaire of controllability and vividness of Switras (survey of mental imagery. ) And an experimental questionnaire of sustained imagery capacity. The controllability, the vividness and the sustained imagery capacity were evaluated in four modalities : visual, auditory, somesthetic and kinesthesic. In an individual session, we have administered three hallucination suggestions with a randomized order to 81 subjects : a visual hallucination suggestion, an auditory hallucination suggestion and a somesthetic hallucination suggestion. Three dimensions of suggestibility are estimated : the ideational suggestibility, the motor suggestibility and the subjective involuntary suggestibility. For each suggestion, the loss of ideational control plays a motor role in the production of involuntary response to suggestions e. G. In the loss of motor control. This relation confirms the neo-dissociative theory of hypnotic suggestibility but infirms the ideomotrice theory. Between imagery and suggestibility, our results demonstrate two modal relations : first, between vividness and ideational suggestibility and second, between sustained imagery and subjective suggestibility. The analytic conception of mental imagery is confirmed because the vividness and the sustained imagery maintain distinct relations with the three dimensions of suggestibility. In addition, the differenciation of sub-capacities of imagery like vividness and sustained imagery may explain the contrasted results obtained between imagery and "hypnotic susceptibility" by most researchers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (589 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 360 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 97 PA10-83 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.