La terre et l'homme dans l'arrière-pays de Safi (Maroc)

par Nora Behri

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jean-Jacques Barathon.

Soutenue en 1997

à Paris 10 .


  • Résumé

    L'etude concerne l'ensemble des terrains repartis sur un rayon de 50km de safi. C'est une region semi-aride avec des eaux souterraines faibles et des sols peu fertiles, sauf dans la plaine des abda. L'arriere-pays de safi, que l'on peut diviser en quatre secteurs differents, presente, a lui seul, un ensemble de problemes lies a la position geographique de chacun de ses secteurs, a sa topographie ou a sa specificite humaine. Mais la difficulte majeure qui secoue la region est la penurie d'eau. Les annees successives de secheresse 92, 93, 94 et 95 ont aggrave les conditions de vie de la population locale. A ce probleme fondamental de l'eau, s'ajoute une structure fonciere inadaptee qui empeche toute forme serieuse d'amenagement. Ces conditions imposent une organisation traditionnelle basee sur une agriculture vivriere aleatoire. L'arriere-pays de safi evolue lentement car la ville de safi ne contribue pas suffisamment a son dynamisme, meme si la population locale vit, en majorite, des revenus d'activites urbaines. Ce qui explique d'ailleurs le maintien des famille dans leurs


  • Résumé

    This study discusses the land in a radius of 50km surrounding safi. It is a semi arid region with weak underground waters and barren soils. A part from the plain of abda. We can divid this region into four sectors. Each sector presents a range of problems dependant upon its geographical position, its topography and its human specificity. However, the most important difficulty of the region is the shortage of water. The successive dry years 92, 93, 94 and 95 aggravated the conditions of living. To this essential problem of water, we must also consider the landed structure which, in addition, prevents any serious organisation of the land. These conditions have imposed a traditionnal spatial organisation based on an insufficiant and a random agriculture. The surrounding area of safi developes slowly as the city of safi does not contribute sufficiantly to its dynamism, eventhough the falocal population lives, for the most part, on urban activities. This actor explains why families still remain in their douars.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 223 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 79 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 97 PA10-41
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.